D’où vient l’argent du crédit ?

Par Tsitohaina le 28 fév - Finance

Lorsque l’on demande aux particuliers s’ils savent d’où vient l’argent du credit, la réponse est généralement : l’argent vient des dépôts qui sont confiés aux banques.

Faux ! Ou du moins ceci n’est vrai que pour une partie infime. Le reste vient de… nulle part.

Il faut savoir que, lorsqu’une banque prête 100, il suffit qu’elle n’ait que 8 en fonds propres. Les 92 restants sont purement fictifs et ont été créés par un simple jeu d’écriture. Ils retourneront au néant dès que la banque les aura récupérés auprès de l’emprunteur. C’est ce qu’on appelle la monnaie temporaire (par opposition à la monnaie permanente)

La mise en place d’un tel système est extraordinairement avantageux pour les banques. En effet, supposons qu’une banque possédant 8 euros effectue un prêt de 100 euros à 5% pendant un an.

Au bout de l’année écoulée, la banque aura donc perçu 100 x 5% = 5 euros d’intérêts. Mais si l’on considère qu’elle n’a réellement sorti que 8 euros, on peut affirmer que ce sont ses 8 euros qui lui en ont rapporté 5. Ce qui représente du 62,5%…!

  • On voit donc que, à partir d’un risque minime, la banque engrange des revenus totalement disproportionnés.
  • Mais ce n’est pas tout. Il y a aussi la titrisation, c’est à dire la transformation d’un prêt en un titre négociable.

Explication :

Supposons qu’après avoir effectué son prêt de 100 euros, le banquier décide de le titriser et de le vendre sur le marché financier. Vous décidez d’acheter ce titre pour 100 euros. Jusque là tout va bien, mais supposons que l’emprunteur soit insolvable.

Résultat : c’est vous et non la banque qui perdez 100 euros

En un mot, pour sauver ses 8 euros, la banque vous en a fait perdre 100 ! C’est la crise des subprimes.

Certains diront : le système est injuste, certes, mais on ne peut pas faire autrement car le crédit est indispensable au développement économique et on aura toujours besoin d’emprunter pour réaliser ses projet.

Bien sûr que le crédit est indispensable au développement et aux projets, mais il faut bien comprendre que dans ce cas le crédit ne correspond plus à un simple prêt mais à la fabrication de monnaie.

Pourquoi, me direz-vous, les banques sont-elles autorisées à créer de la monnaie par le biais du crédit ? Tout simplement parce que la masse monétaire est totalement insuffisante en regard de notre activité et que, les Etats n’étant plus autorisés à émettre de la monnaie, ce sont les banques qui en ont été chargées.

Le problème est que non seulement l’argent émis par les banques a un coût (les intérêts) mais en outre il doit être constamment restitué. Ce qui explique aujourd’hui la toute puissance des institutions financières sur les Etats et sur les populations.

Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés.