Bouton de fièvre, herpès et zona : quelles sont les différences ?

Par le 12 nov - Santé

Un bouton de fièvre se développe en général autour de la bouche et le plus souvent sur les lèvres. D’un aspect disgracieux, il est le symptôme visible du virus de l’herpès. Le bouton de fièvre est contagieux. Lorsqu’il survient, des mesures d’hygiène sont à prendre en compte pour ne pas contaminer son entourage. Mais au fait, quelles sont les causes du bouton de fièvre ? Comment faut-il faire pour le traiter ? Et quelles sont les différences avec le zona ?

Bouton de fièvre ou zona

Origine du bouton de fièvre

Le bouton de fièvre est causé par le virus de l’herpès. Le zona également mais les symptômes et les modes de transmission ne sont pas les mêmes.

Dans le cas du bouton de fièvre, c’est l’herpès de type HSV-1 qui entre en action. Il touche spécifiquement la zone buccale mais également d’autres parties du corps. Le virus se transmet par contact direct avec une lésion ou avec le liquide contaminant issu d’une lésion. Il est aussi possible de contracter l’herpès par contact avec une personne porteuse du virus mais qui ne présente pas les symptômes.

Lors d’une première contamination, les manifestations de l’herpès ne sont pas forcément évidentes. Elles peuvent passer inaperçues ou au contraire provoquer une poussée d’herpès importante. Après une première éclosion de boutons de fièvre, le virus s’installe dans les voies nerveuses, aux environs de la zone infectée.

Les symptômes de l’herpès réapparaissent en général au même endroit de façon modérée et avec une fréquence qui varie selon les individus. En effet, le virus se réveille en fonction de circonstances particulières comme un stress, une exposition au soleil, une fièvre ou un dérèglement hormonal.

Traitement du bouton de fièvre

Il n’existe aucun remède pour combattre le virus de l’herpès. Il reste dans l’organisme pour toute la vie. Toutefois, le bouton de fièvre disparaît de lui même sous une dizaine de jours. Des médicaments délivrés sur ordonnance par un médecin ou en vente libre dans les pharmacies peuvent quand même accélérer la guérison. Ils sont également utiles pour atténuer la douleur et les démangeaisons provoquées par le bouton de fièvre.

Rappelons que l’herpès est contagieux. Lorsque l’on a un bouton de fièvre sur le visage, il est conseillé de ne pas embrasser ses proches et de ne pas partager des objets personnels qui pourraient être contaminés par le virus. Il est aussi préférable de se laver les mains régulièrement et de ne pas toucher les lésions afin d’éviter de contaminer une autre partie de son corps.

Enfin, il faut savoir vivre avec l’herpès. Pour limiter la résurgence des boutons de fièvre, mieux vaut apprendre à gérer son stress en se reposant suffisamment la nuit, en mangeant sainement et en faisant un peu de sport.

Et le zona ?

Les différences entre l’herpès et le zona sont multiples. Le zona correspond à une infection des nerfs au niveau de la peau. Cette affection est due au virus qui provoque également la varicelle. Tout comme l’herpès, le zona peut rester inactif et se réveiller subitement sans que l’on sache vraiment pourquoi.

Les symptômes typiques du zona se caractérisent par une éruption cutanée qui prend la forme de petites vésicules douloureuses sur une partie localisée du corps. Le zona n’est pas contagieux en tant que tel. Lors d’une crise, le liquide présent dans les boutons est contaminant comme c’est le cas avec l’herpès. En revanche, une personne à son contact peut contracter la varicelle mais pas directement le zona.

Cette maladie se manifeste surtout chez les personnes âgées de plus de 50 ans et celles dont le système immunitaire est affaibli.

Commentaires fermés sur Bouton de fièvre, herpès et zona : quelles sont les différences ?

Les commentaires sont fermés.