Comment lancer un élevage de chevaux ?

Par le 31 jan - Animaux, Autres astuces Vie pratique

Depuis 2005, l’élevage de chevaux en France se rattache entièrement au domaine agricole. Il doit donc respecter des règles spécifiques. Il s’agit de l’identification, la vente, le choix des techniques de production et le suivi des naissances. Les éleveurs obtiennent toujours de l’État des primes pour la naissance des poulains de races lors des concours d’élevage. Pour mieux travailler et se défendre, les éleveurs de chevaux se regroupent en associations, syndicats et fédérations. Ainsi, il est plutôt facile de lancer un élevage de chevaux avec leur assistance pour un démarrage.

élevage de chevaux

Aperçu sur la réglementation de l’élevage de chevaux

En 2019, lancer un élevage de chevaux est faisable. Avec la hausse du nombre de centres équestres et de personnes pratiquant l’équitation, le secteur se porte bien. Toutefois, des points essentiels concernant la réglementation sont à suivre. Il s’agit notamment de :

  • respecter la réglementation environnementale appliquée dans le département en se référant au Règlement sanitaire départemental;
  • celui-ci fixe les règles de distance pour l’implantation des bâtiments d’élevage, du stockage et l’épandage des déjections animales ;
  • respecter le transport des équidés ;
  • respecter le statut de fermage pour les activités équestres.

L’éleveur de chevaux s’occupe des équidés, chevaux, ânes, mules. Cela se passe dans un élevage, un haras ou une écurie de courses.

Après la réglementation, il faut bien savoir évaluer les besoins matériels nécessaires pour élever des chevaux. Il y a le terrain nécessitant plusieurs hectares. L’élevage nécessite aussi d’infrastructures comme les boxes, paddocks, selleries et manège. Enfin, il ne faut pas oublier d’inclure la somme à consacrer à l’achat des chevaux. Le montant à allouer au fourrage, paille, les engins agricoles est à comptabiliser. Pour le transport, il faut penser à acheter van chevaux, notamment sur un site dédié comme https://www.chevalannonce.com/annonces/fr/vehicules/.

Procédures d’identification des chevaux

Pour tout éleveur de chevaux, il est tenu de respecter l’obligation d’identifier les équidés auprès des Haras nationaux. Elle doit intervenir dans les six mois et le plus souvent se fait par puçage électronique. En effet, tout équidé sur le territoire français doit être identifié et enregistré auprès du SIRE. Ainsi, il dispose d’un transpondeur électronique dans l’encolure ou dans la boucle auriculaire. Ce dernier procédé est devenu possible pour les chevaux de rente, mais n’est plus autorisé depuis 2016.

Outre le transpondeur ou puce, l’équidé se trouve attribué d’un numéro unique SIRE d’identification. Il lui est également attribué un document d’identification sous forme de livret ou passeport. Il se peut aussi qu’il dispose d’un relevé de ses caractéristiques. Il contient l’année de naissance, le signalement, l’hémotype, le typage ADN. Les tatouages et les marquages sont également relevés. Toutes les données sont dans le fichier central SIRE, lequel est géré par l’Institut français du Cheval et de l’Équitation.

Commentaires fermés sur Comment lancer un élevage de chevaux ?

Les commentaires sont fermés.