Louer une partie de sa maison : comment s’y prendre ?

Par le 4 jan - Maison & Immobilier

Louer un jardin, un salon, une terrasse pour quelques heures : le concept gagne à être connu. Cette formule pour le moins atypique constitue un bon moyen d’arrondir ses fins de mois sans trop d’effort. Comment louer un espace privé de sa maison et à quelles conditions ?

Location partie maison

Les options disponibles

Se retrouver entre amis ou collègues pour un brunch, un barbecue, un afterwork ? Aujourd’hui, il est possible de partager ces moments de convivialité dans un espace privatif et familier, à savoir la terrasse, la cave, le salon ou encore la cour d’une maison d’habitation. La location de très courte durée séduit de plus en plus les particuliers propriétaires qui sont aussi nombreux à proposer la location de leur mobilier extérieur.

Mais que peut-on louer pour quelques heures, une soirée, un après-midi ? Normalement, on peut louer tout ou partie de sa maison, du moment que les deux parties s’accordent sur les conditions d’utilisation des lieux : piscine extérieure, cour, terrasse, jardins, véranda, etc. En ce qui concerne la mise en relation entre propriétaire et locataire, elle se fait généralement sur des plateformes spécialisées comme AirBnB.

Les conditions de la location

La location partielle de très courte durée présente des attraits certains. C’est un fait. Cependant, il revient au propriétaire de fixer précisément les conditions de la location pour éviter d’éventuels désagréments ou malentendus.

Car il s’agit ici d’économie collaborative donc le propriétaire est libre d’imposer ses conditions. La présence d’un tiers peut être ainsi exigé pour s’assurer de l’intégrité des lieux, contrôler l’utilisation du mobilier, l’accès aux sanitaires, à la piscine.
Les dates et les horaires de disponibilité du bien sont également fixés librement par le propriétaire.

Quels bénéfices en attendre ?

Tout dépend de la durée et de la surface à louer. La fourchette varie de quelques dizaines d’euros, pour les petits espaces, à plusieurs centaines d’euros pour les jardins avec piscine et barbecue.

À titre d’exemple, les salons de moins de 50 mètres carrés se louent environ 20 euros par heure. Pour être attractives, les offres de location doivent s’adresser aux particuliers dont le budget est limité, et qui ne peuvent payer un lieu privatisé comme un bar ou un restaurant.
D’autres formules, sans contrepartie financière, sont proposées. Ici, le concept d’économie collaborative prend tout son sens, car il s’agit plus d’échange de services que de recherche de profit. On peut ainsi prêter son jardin plusieurs jours par mois, en échange d’un entretien régulier des espaces verts.

Ce qu’il faut retenir

Certaines précautions sont à prendre avant de proposer une partie de sa maison à la location, ceci afin d’éviter les litiges éventuels.
– Faites un état des lieux d’entrée et de sortie.
– Sécurisez les pièces et objets de valeur qui n’entrent pas dans le contrat de location.
– Dans un événement accueillant de nombreux invités, exigez la présence d’un tiers assurant la surveillance et la sécurité des personnes.
– Optez pour les plateformes qui proposent une assurance.

Commentaires fermés sur Louer une partie de sa maison : comment s’y prendre ?

Les commentaires sont fermés.