Les aides permettant le maintien à domicile des personnes âgées

Par le 22 jan - Actualités

De plus en plus nombreuses sont les personnes âgées désirant poursuivre leur vie dans leur propre foyer, au sein d’un lieu convivial et familier. Un souhait parfaitement légitime, auquel plusieurs dispositifs permettent aujourd’hui d’apporter des solutions concrètes. Zoom sur ces différentes aides financières et la procédure à suivre pour les obtenir…

agee

La Prestation de Compensation du Handicap

Attribuée par le conseil départemental, la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) s’adresse à toutes les personnes handicapées de moins de 75 ans dont l’handicap s’est manifesté avant l’âge de 60 ans. Elle est accordée en vertu de l’âge, des ressources, du degré de dépendance et du type de logement. La demande de PCH s’effectue via l’envoi (par lettre recommandée avec accusé de réception) d’un formulaire spécial à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie

Aide accordée par le conseil départemental, l’Allocation Personnalisée d’Autonomie ou « APA » s’adresse aux résidents français dépendants et âgés de 60 ans minimum. Son montant oscille entre 28,29 et 1 282,09 euros par mois, selon le degré de dépendance et les ressources du bénéficiaire. La demande d’APA s’effectue par remplissage et envoi d’un dossier obtenable auprès du conseil départemental, de l’Assurance Maladie, des mutuelles, du Centre Local d’Information et de Coordination (CLIC) et du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS).

L’aide ménagère à domicile

Accordée par le conseil départemental, l’aide ménagère à domicile s’adresse aux personnes dépendantes de 65 ans minimum ne bénéficiant pas de l’APA. Cette aide intervient au niveau des tâches ménagères, de la toilette personnelle et de l’élaboration des repas. Elle est accordée en vertu des ressources (801 euros maximum pour les personnes seules et 1 243 euros pour les couples), le conseil départemental exigeant parfois du bénéficiaire une participation financière. La demande s’effectue auprès de la mairie locale ou du CCAS.

Aide à la téléassistance

L’APA peut couvrir une partie conséquente d’un abonnement mensuel de téléassistance. Dans certains cas, les mairies peuvent également prendre en charge une partie du coût que ce soit au niveau des frais d’installation ou de ceux d’abonnement.

Aides fiscales

Toutes aides ou services à domicile peuvent permettre de bénéficier d’une aide fiscale. Le crédit d’impôt est alloué aux personnes bénéficiant d’une aide ou d’un service à domicile. Il correspond à la moitié du budget à l’année de ces prestations. La réduction d’impôt est attribuée aux personnes imposables demeurant en résidence-autonomie (autrefois nommés « foyers logements ») ou en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).

Autres soutiens…

Les caisses de retraite et complémentaires santé peuvent, après demande, soutenir financièrement un adhérent dépendant. Par exemple, en lui offrant du temps d’aide ménagère à domicile.

Au niveau des aides dites extra-légales, les conseils départementaux et les mairies peuvent, après demande auprès de leurs services et selon la situation concernée, soutenir une personne âgée en état de dépendance en lui apportant, par exemple, un soutien financier pour le règlement des factures (gaz, électricité…), de frais imprévus, etc…

Commentaires fermés sur Les aides permettant le maintien à domicile des personnes âgées

Les commentaires sont fermés.