Quel est l’impact des sacs plastiques sur l’environnement ?

Par le 2 août - Non classé

infosviepratique-1

Depuis juillet 2016, les sacs plastiques jetables et leur distribution sont interdits en France. En cause : l’impact majeur sur l’environnement que ceux-ci causaient. En voici ici quelques exemples :

1.      L’appauvrissement des ressources

Les sacs en plastiques sont créés avec des énergies fossiles, comme le pétrole, et beaucoup d’eau. De ce fait, le procédé utilisé pour les fabriquer rejette des tonnes de dioxyde de carbone dans l’atmosphère et beaucoup de déchets auxquels peuvent s’ajouter la pollution émise lors du transport et de la distribution. Leur fabrication épuise donc les ressources de la planète tout en attaquant la couche d’ozone, contribuant ainsi à l’appauvrissement des ressources naturelles et au réchauffement climatique.

2.      Pollution de la nature

On estime qu’entre cinq cents milliards et un milliard de milliards de sacs sont utilisés tous les ans dans le monde, pour en moyenne seulement 12 minutes. Ils sont de plus trop légers pour être recyclés efficacement, leur recyclage n’est pas rentable et il consomme plus de ressources qu’il n’en faut pour les fabriquer. Par conséquent, ces sacs, lorsqu’ils sont jetés correctement finissent souvent dans des décharges ; et lorsqu’ils sont jetés dans la nature mettent des années à se décomposer, entre 400 et 450 ans environ, ce qui créé quoi qu’il arrive une pollution durable des paysages et de la nature.

3.      Danger pour les animaux

La flore souffre de cette pollution mais la faune également. Tous les ans, de nombreux animaux comme les dauphins, les baleines, les tortues, les poissons ou encore les oiseaux se coincent dans des sacs plastiques qui ont été jetés dans leur environnement, résultant dans de nombreuses et graves blessures. Ces animaux meurent aussi de cette pollution, car trop souvent ces restes de plastiques sont confondus avec de la nourriture et ils s’étouffent avec, ou meurent de n’avoir pu les digérer. Il est estimé qu’à l’heure actuelle dans l’océan il y aurait plus de plastique que de plancton, et que les trois quarts des déchets marins sont en plastique. Il est également estimé que des centaines de milliers d’animaux sont tués chaque année par la pollution du plastique, ayant un impact important sur toute la chaîne alimentaire et la biodiversité.

4.      Danger pour l’Homme

infosviepratique-2

Cette pollution peut aussi avoir de graves conséquences pour les hommes sur plusieurs plans. La pollution chimique causée par les sacs plastiques finit par altérer la qualité des produits alimentaires, puisqu’il a été prouvé qu’en se dégradant ils contaminaient les sols et l’eau, se retrouvant ainsi dans nos assiettes. De plus, de nombreuses inondations ont été imputées à la pollution causées par les sacs plastiques. Dans beaucoup de cas, les sacs plastiques ont bouché des canalisations et conduites d’évacuation causant une montée des eaux.
Autant dire qu’il était temps d’interdire l’usage de ces sacs plastiques jetables en France et dans une grande partie de l’Europe. Mais alors quelles sont les alternatives à ces sacs plastiques qui seraient tout aussi pratiques et plus respectueuses de la planète ?

1.      Le sac en plastique biosourcé

C’est le sac que l’on peut trouver au rayon fruits et légumes de notre supermarché. Même s’il est toujours en plastique, une partie de ce sac provient de matières naturelles et biodégradables comme l’amidon de pomme de terre ou de maïs. Ce sac est autorisé parce qu’il est compostable. Il vous suffit de suivre la consigne de tri qui est indiquée afin de pouvoir s’en débarrasser proprement.

2.      Le sac en papier kraft

Ils sont déjà beaucoup utilisés par les primeurs sur les marchés, ces sacs en papier ont l’avantage d’être biodégradables, réutilisables et recyclables plusieurs fois. Ils coûtent également bien moins cher à produire que les sacs en plastique biosourcés, et ils sont personnalisables. Le seul inconvénient de ce sac est qu’il est perméable et fragile lorsqu’il est mouillé.

3.      Le sac cabas en fibres synthétiques

Bien qu’il soit toujours en plastique, le sac cabas reste une des incontournables alternatives aux sacs plastiques. Les enseignes de la grande distribution l’ont déjà adopté depuis bien des années. L’avantage de ces sacs est en premier lieu leur coût peu élevé de fabrication et d’achat. Ils sont également très résistants et réutilisables. De plus, ces sacs peuvent être recyclés. Bien qu’ils utilisent encore des matières fossiles pour la fabrication (cela reste un sac en plastique), ils sont beaucoup moins dangereux pour l’environnement que le sac en plastique jetable.

4.      Les sacs en tissu (jute, coton, lin, …)

Ces sacs en tissus sont de plus en plus utilisés par les consommateurs. Ils sont beaucoup plus respectueux de l’environnement, peuvent être d’origine biologique ou non et ils n’utilisent que des matières naturelles. Ils sont solides et réutilisables à l’infini. Ces sacs en tissu ne sont plus seulement des sacs pour transporter vos articles, mais ils peuvent également devenir un accessoire de mode, ou même un outil promotionnel pour représenter une idée, une association ou une entreprise. Il existe des sites où il est possible de créer des sacs en papier ou en tissu personnalisés à des fins publicitaires, comme par exemple Maxilia.fr, qui propose d’imprimer sur ces sacs le logo de votre entreprise afin de permettre une publicité intelligente et respectueuse de l’environnement.
Le futur de la planète se joue maintenant, et les gouvernements l’ont compris. Il est prévu de poursuivre les mesures visant à lutter contre la pollution du plastique, notamment en interdisant d’ici 2025 les sacs dont l’origine ne serait pas au minimum à 60% en matière biodégradable, et en s’attaquant d’ici 2020 à la vaisselle en plastique, elle aussi responsable de la pollution actuelle.

Laisser un commentaire