Se reconvertir professionnellement dans le métier du graphisme

Par le 12 juin - Formation

À nos jours, il est devenu courant d’envisager une reconversion professionnelle quel que soit l’âge. L’obtention d’un travail stable et à long terme est en effet, de plus en plus difficile, et il est tentant ou parfois nécessaire d’offrir un second souffle à sa vie professionnelle. Le graphisme est un secteur porteur qui offre la possibilité de se former et d’apprendre ainsi un métier passionnant.

graphisme

 

Pourquoi choisir le domaine du graphisme ?

Chez les jeunes, se reconvertir professionnellement présente moins de risque. Mais, lorsque l’on est un peu âgé, il n’est pas toujours évident de se lancer des défis. Il est donc primordial de bien cerner les motivations qui vous poussent à choisir tel ou tel métier. Ainsi, il vous faudra déterminer méticuleusement toutes les raisons qui vous feront opter pour le secteur du graphisme. Vous aurez évidemment besoin d’un accompagnement de vos proches pour mener à terme votre projet. Le graphisme se pose comme un métier d’avenir. Loin d’être un domaine rébarbatif, le graphisme vous permettra de vous épanouir. En effet, que vous soyez attiré par le dessin ou par le cinéma d’animation ou encore par la création et l’innovation, devenir graphiste c’est côtoyer pléthore d’activités. Vous pouvez lire la suite ici pour découvrir le graphisme dans tous ses états.

Ce qui peut également orienter votre choix vers une formation du graphisme, c’est le salaire moyen qui va de 28000 euros  brut par mois. Ce secteur présente une forte croissance en termes d’offre d’emploi. Enfin, sachez que la plupart des personnes qui se lancent dans une formation de graphisme trouvent un emploi dans les deux mois qui suivent l’obtention de leur diplôme.

Quelle formation suivre ?

L’école ISART Digital de Paris, CIFACOM Graphisme et ESAD À Grenoble sont sans doute les instituts préparant au mieux les futurs graphistes. Parmi les candidats, on retrouve 15 % d’étudiants en reconversion professionnelle. Une chance, si vous avez un âge un peu avancé, d’apprendre un métier dans les meilleures conditions possible. Si vous avez déjà occupé un poste dans un domaine du multimédia, mais vous souhaiter reconvertir dans une autre branche, vous pourrez vous tourner directement vers une formation éclair qui vous permettra en 12 mois d’acquérir votre diplôme adapté à votre étude. Autre possibilité qui s’offre à vous, se préparer en deux ans jusqu’à cinq ans pour devenir un webdesign ou encore infographiste. Une Prépa graphiste à l’issue de laquelle vous serez certifié « Directeur Artistique ». Une option plus laborieuse, mais complète qui conviendra aux plus impatients.

Au sein de ces instituts supérieurs du graphisme, vous aurez aussi l’opportunité de vous spécialiser.

En définitive, se reconvertir dans le métier de graphiste offre une pléthore d’avantages. Pour que cette décision soit couronnée de succès, il faut s’assurer de ne pas subir le choix du métier, mais aussi de ne pas brûler les étapes. Offrir un nouvel élan à votre vie professionnelle passe donc essentiellement par une formation de qualité et par un réel désir d’aller vers l’avant.

Commentaires fermés sur Se reconvertir professionnellement dans le métier du graphisme

Les commentaires sont fermés.