Travailleurs indépendants, tout sur le portage salarial

Par le 18 sept - Emploi

Le portage salarial se définit comme étant un nouveau mode de travail pour les personnes souhaitant devenir travailleurs indépendants tout en gardant le statut de salarié. Autrement dit, c’est une forme d’emploi à mi-chemin entre indépendant et salarié.

Travailleurs independants tout sur le portage salarial

Les parties prenantes du portage salarial

Le portage salarial compte trois parties prenantes à savoir :

  • Le travailleur indépendant ou salarié porté : Celui qui offre ses prestations auprès d’entreprises clientes

  • La société de portage salarial : L’entreprise chargée de facturer l’entreprise cliente et verser un salaire au salarié porté.

  • L’entreprise cliente : La société qui fait recours à l’expertise du salarié porté. Un contrat de prestations relie celle-ci à l’entreprise de portage

Les métiers et profils du portage salarial

Les métiers en portage salarial consistent généralement à des prestations intellectuelles comme : l’informatique, les formations, l’ingénierie, le digital, la communication, le marketing, le management, et bien d’autres encore. Toutes personnes qui souhaitent travailler autrement peuvent faire recours au portage salarial. On y trouve les personnes en transition ou en reconversion professionnelle, les cadres, les créateurs, les jeunes diplômés, les salariés, les freelances…

Les avantages du portage salarial pour les travailleurs indépendants

Le portage salarial présente de nombreux avantages pour le travailleur indépendant :

  • Gain de temps : Le salarié porté pourra se concentrer sur son métier puisque l’entreprise de portage se charge de toutes les parties juridiques, administratives, et comptables. Et ce, en échange d’un pourcentage du chiffre d’affaires du travailleur qui est généralement d’ordre de 10 %.

  • Indépendance : Comme tout travailleur indépendant, le salarié porté est libre de choisir son horaire de travail et ses missions. Étant son propre chef, il peut gérer son temps en autonomie. Ce qui lui permet d’établir un meilleur équilibre entre vie personnelle et professionnelle.

  • Accompagnement et partage : l’entreprise de portage offre diverses solutions et formations pour aider le travailleur indépendant à atteindre le positionnement de professionnel. Elle s’assure également de vous mettre en relation avec d’autres consultants pour que vous puissiez partager vos expériences et vécus.

  • Statut de salarié : En portant le statut de salarié, le travailleur indépendant en portage salarial profite de tous les avantages de ce statut comme la prévoyance, le régime général de sécurité, la retraite, la mutuelle…

Le déroulement de la facturation en portage salarial

La facturation en portage salarial est très simple : les honoraires du salarié porté sont facturés par la société de portage à l’entreprise cliente selon ce qui est convenu dans le contrat commercial de prestation. Ce dernier se charge ensuite de reverser ces honoraires au salarié selon la demande de celui-ci. Toutes les parties administratives sont prises en charge par l’entreprise de portage.

Tout comme les banques, elle offre en général un espace client sécurisé depuis lequel vous pourrez faire le suivi de vos fonds et faire une demande de retrait.

Les commissions

Les commissions de l’entreprise de portage salarial ou « taux de gestion » varient entre 3 à 15 % HT sur le chiffre d’affaires du salarié porté. Ce taux peut se varier en fonction de la société de portage que vous aurez choisie. Avant d’engager une entreprise de portage, assurez-vous de connaître tout ce qui est inclus dans le taux de gestion qu’il propose.

Commentaires fermés sur Travailleurs indépendants, tout sur le portage salarial

Les commentaires sont fermés.