Accessibilité et sécurisation des escaliers : quelles mesures adopter ?

Par le 8 fév - Travaux

La présence d’escaliers au sein d’un établissement recevant du public (ERP) est régie par une réglementation très stricte. En effet, tous les visiteurs, y compris les personnes souffrant de handicap doivent pouvoir les utiliser en toute sécurité et en toute autonomie. Pour ce faire, des mesures de sécurité, conformément à l’arrêté du 1er août 2006 et de la circulaire n°DGUHC 2007-53 du 30 novembre 2007, doivent être mises en place dont l’utilisation des nez de marche.

113-nez-de-marche

Les mesures obligatoires à adopter

Pour sécuriser l’utilisation des escaliers, chaque marche doit être bien visible. Pour ce faire, il faut :

  • mettre en place un contraste visuel et tactile en haut des escaliers. Les personnes souffrant de déficience visuelle devront pouvoir le distinguer très distinctement tandis que les personnes aveugles pourront les sentir sous leur canne. Pour créer cet effet, vous pouvez utiliser une bande podotactile à installer à 50 cm de la première marche
  • installer une main courante continue à environ 80 à 100 cm de l’escalier. Il est essentiel que ce dispositif dépasse la première et la dernière marche pour que le cheminement ne s’arrête pas brutalement
  • créer des contremarches au contraste visuel : pour ce faire, vous pouvez utiliser un adhésif de couleur. Celui-ci doit être collé sur la première et la dernière contremarche avec une hauteur de 10 cm
  • mettre en place des nez de marche sur chaque marche des escaliers. Vous pouvez également utiliser des adhésifs antidérapants. Dans les deux cas, ils doivent être visuellement contrastés avec l’ensemble des marches et surtout non-glissants puisque c’est justement leur objectif
  • prévoir des marches avec une dimension de 28 cm de long et 17 cm de hauteur

Les nez de marche

Le nez de marche est le bord de la marche de l’escalier qui dépasse légèrement au-dessus de la contremarche.

Généralement, il est conçu dans le même matériau que le reste de l’escalier. Comme il s’agit d’une partie saillante, il est conseillé de le recouvrir d’autres matériaux non-glissants rendant l’utilisation des escaliers plus sûre. La mise en place de nez de marche contrasté visuellement et podotactilement réduit les risques de glissades et de dérapages.

Sur le marché, vous trouverez des nez de marche :

  • en bois
  • en aluminium
  • en caoutchouc, …

En savoir plus sur les équipements de sécurité pour escaliers ici.

Vous trouverez également des modèles lumineux conçus pour les salles sombres comme la salle de cinéma. Grâce à ces modèles, les usagers pourront distinguer nettement chaque marche tout en réduisant les risques de dérapage.

La mise en place des nez de marche peut être réalisée par tout le monde puisque le dispositif peut être fixé avec des vis, des clips ou édité en version adhésive et autocollante.

Commentaires fermés sur Accessibilité et sécurisation des escaliers : quelles mesures adopter ?

Les commentaires sont fermés.