Crédit immobilier : banque en ligne ou traditionnelle ?

Par le 7 juin - Crédit, Finance & Economie

comparatif_banqueDepuis que la virtualisation des différents secteurs, les banques en ligne semblent véritablement se faire une place sur le marché financier. Et ce, au détriment des prestataires physiques, qui ont la réputation d’être plus lents et plus compliqués dans les procédures. Aujourd’hui, il semble même que la prestation des banques en ligne égaliserait presque celles des banques traditionnelles, ce qui n’est toujours pas un bon point pour ces dernières. En effet, outre l’ouverture d’un compte en ligne chez des banques comme Fortunéo, Bforbank et bien d’autres encore, ces prestataires proposent des services intéressants et pratiques. Il n’est plus rare de trouver des offres de crédit immobilier. Mais ces derniers sont-ils réellement attractifs ?

Des taux qui sont moindres

Si on se base sur le comparatif des crédits immobiliers, effectivement, les établissements virtuels battent à plate couture les banques classiques. En termes de taux, ils proposent des prestations moindres, variant entre 1,2 % à 2,15 %, avec ou sans assurance, selon la banque et le cas qui se présente.
Par ailleurs, les banques en ligne proposent également une durée de contrat plus ou moins acceptable, permettant aux ménages français de réduire les charges mensuelles. En moyen, les crédits immobiliers en ligne durent dans les 25 ans.
Et à cela s’ajoutent bien évidemment la facilité d’accès et la rapidité des services.

Les revers au médaille

Mais il n’en demeure pas moins que les offres de prêts immobiliers en ligne sont loin d’égaliser les prestations des banques traditionnelles. Par exemple, elles ont tendances à limiter énormément la somme disponible pour chaque demande. Chez Axa entre autres, les emprunteurs doivent souscrire au minimum pour 50 000 euros, contre 100 000 euros chez Fortuneo.
De par leur manque d’expérience dans la gestion de ce genre de prestation, les établissements digitaux sont également très réticents pour le financement de certains investissements. Tel est le cas entre de terrain nu. Et pourtant, la tendance semble vouloir changer en matière de placement immobilier. Les particuliers préfèrent acheter nus et faire construire que d’opter pour une bien clef en main. C’est bien plus modique.
Autres points négatifs, les banques traditionnelles sont les seuls à proposer toutes les offres de crédits immobiliers spécifiques : primoascendants, PTZ, Crédit travaux, etc. L’accompagnement dans la gestion d’un tel contrat exige un peu plus de savoir-faire et engage des dépenses plus importantes. Deux choses que ne peuvent se permettre les banques en ligne en général. Chez Boursorama et chez Axa Banque, en plus, vous ne pouvez demander un crédit immobilier s’il s’agit d’un bien qui tombe sous le joug du dispositif Malraux et des lois protégeant les monuments historiques. En d’autres termes, profiter d’un abattement fiscal par un placement locatif est plus difficile.
Autant de raison qui pousse notamment les emprunteurs à se tourner encore vers les banques traditionnelles pour leur demande de crédit immobilier.

Commentaires fermés sur Crédit immobilier : banque en ligne ou traditionnelle ?

Les commentaires sont fermés.