Quel avenir pour les VTC en France ?

Par le 11 juil - Auto & Moto

Depuis qu’Uber est arrivé en France, les VTC font parler d’eux, alors que le système de « Voiture de Transport avec Chauffeur » ne date pas d’hier. Même s’il a été suivi par des applications similaires (Heetch, Snapcar, et ainsi de suite), Uber est resté malgré tout le leader sur le marché du VTC taxi. Pour cause, il est beaucoup plus populaire que tous les autres services de VTC de Paris, et les tarifs des VTC sont moins exorbitants que ceux des taxis. Après les déconvenues avec la justice, les plaintes d’abus et les problèmes que les VTC ont pu rencontrer, quel avenir semble désormais attendre les VTC de France ?

Limousine

Un modèle montré du doigt, mais qui marche

Les services de VTC à Paris ont dû évoluer avec la loi au fur et à mesure que cette dernière s’adaptait à la nécessité de trouver un statut officiel aux chauffeurs et pour répondre aux mouvements de colère des taxis de Paris qui s’indignaient d’une concurrence déloyale.

Aujourd’hui, les mouvements de colère ont laissé la place à un silence tendu, surtout qu’Uber n’est plus seul et compte derrière lui de nombreux autres organismes de VTC à Paris qui font front commun. Et il faut avouer que le résultat est là, se déplacer à Paris n’a jamais été aussi simple.

Si des problèmes surgissent encore, notamment de chauffeurs qui se disent exploités par les conditions de travail d’Uber, d’autres témoignent d’une entreprise qui marche, aussi bien pour les clients que pour les chauffeurs, et qui peut donc se permettre d’adapter sa gamme de produits à une exigence toujours plus élevée. Les Parisiens ont donc pu voir l’arrivée des VTC moto, une aubaine pour ceux qui se déplacent déjà en VTC à Paris.

Taxi

Alors, quel futur ?

Si le vent continue de souffler favorablement sur les VTC taxi, ceux-ci sont promis à un avenir radieux. VTC et taxis se partageant équitablement le travail (à savoir que les taxis ont le droit de stationner sur les emplacements réservés tandis que les VTC sont supposés être rangés lorsqu’ils ne se déplacent pas pour une course), et les tarifs des VTC restent exceptionnels par rapport à ce que peuvent proposer les taxis.

De plus, la multitude des services de VTC promet une concurrence saine qui empêchera l’un d’entre eux de faire monter ses tarifs sous des prétextes fallacieux puisque les autres ne le suivront pas.

Enfin, il sera bientôt beaucoup plus simple de se déplacer dans toute la capitale puisque les VTC de Paris et les transports en commun adoptent tous la technologie NFC qui équipe les smartphones les plus récents et qui permet de payer ou, dans un avenir proche, de servir de titre de transport ou carte Navigo. Alors dans le futur, se déplacer va bientôt devenir plus simple que jamais !

Et si plutôt que le futur, c’est le passé des VTC qui vous intéresse, le site etudes-et-analyses.com a écrit un article dessus !

Commentaires fermés sur Quel avenir pour les VTC en France ?

Les commentaires sont fermés.