Quelques conseils pour la renégociation de votre prêt immobilier

Par le 20 juil - Finance

Il y a encore des années, les taux de crédit immobilier étaient particulièrement élevés, soit près de 5,30 % pour un emprunt sur 20 ans. Avec la conjoncture actuelle proposant des taux d’intérêt des plus bas, il est judicieux de renégocier son prêt pour bénéficier de meilleures conditions tarifaires. Pour ce faire, voici quelques conseils pratiques pour réussir la renégociation de son crédit immobilier. Mais avant cela, il est indispensable de comprendre en quoi consiste la renégociation de prêt.

Renégociation du prêt immobilier

Déroulement et conditions d’une renégociation de crédit immobilier

La renégociation de prêt immobilier est une opération bancaire qui consiste à effectuer une négociation auprès de son banquier, afin d’obtenir des conditions plus avantageuses par rapport à celles négociées au cours de la souscription du crédit immobilier initial. Pour ce faire, l’emprunteur demande à modifier son contrat actuel par un avenant. À la différence d’un rachat de crédit, la renégociation de prêt s’effectue auprès du même établissement prêteur.

Suite à la demande de renégociation du souscripteur, la banque en question procède à une analyse du dossier et choisit de modifier ou non des conditions du prêt. Cette renégociation est considérée comme avantageuse lorsque l’emprunteur jouit d’une réduction sur la durée de remboursement de son crédit ou d’une baisse sur ses mensualités. Il est à préciser que la banque n’est pas obligée d’accepter une demande de renégociation de prêt. De ce fait, l’emprunteur se doit de préparer un bon argumentaire afin de convaincre son banquier, et déposer sa demande au moment opportun.

Les conseils à prendre en compte pour réussir sa renégociation de prêt immobilier

Comme la renégociation d’un crédit immobilier n’est pas un droit, l’emprunteur se doit de respecter quelques étapes avant de procéder à cette opération. Afin de l’aider dans ses démarches, voici quelques conseils à prendre en compte pour qu’il puisse mettre toutes les chances de son côté :

  • Estimer le coût restant de son prêt immobilier

Avant de souscrire à une renégociation de prêt immobilier, l’emprunteur est tenu d’avoir une estimation du montant restant de son crédit immobilier en cours, ceci afin de pouvoir chiffrer la somme à renégocier. En effet, cette opération bancaire est intéressante lorsque le capital restant dû et les intérêts à payer sont encore élevés. D’une manière générale, il est recommandé de faire sa demande pendant le premier tiers de la durée du crédit à l’habitat.

  • Faire une comparaison des taux d’intérêt

Une des étapes les plus importantes à effectuer pour profiter des avantages d’une renégociation de prêt immobilier est de faire une comparaison des taux d’intérêt, à savoir le taux appliqué dans le contrat de prêt initial et le taux d’intérêt moyen actuel. Ainsi, l’opération se révèle intéressante dans le cas où la différence entre l’ancien et le nouveau taux est d’au moins 1 point.

  • Bien travailler son argumentaire

Comme l’établissement bancaire n’est pas obligé d’accepter une demande de renégociation de prêt immobilier, l’emprunteur se doit donc de faire de son mieux pour le convaincre. Pour cela, il est important de bien travailler son argumentaire, notamment en présentant un tableau d’amortissement du prêt en cours et les offres proposées par d’autres établissements bancaires. Mettre en avant un bon profil emprunteur est également un élément important à ne pas négliger lors de la négociation.

Commentaires fermés sur Quelques conseils pour la renégociation de votre prêt immobilier

Les commentaires sont fermés.