Aperçu sur l’approche de la sophrologie

Par le 2 juil - Santé

La sophrologie est une approche médicale permettant de maintenir une bonne santé physique tout en étant bien plus détendue au quotidien. Cette technique s’appuie en effet sur des méthodes de relaxation et également sur l’autosuggestion. Le sophrologue n’est donc pas un praticien ordinaire. De temps à autre, il joue le rôle d’un psychothérapeute et aide les particuliers à garder une attitude positive.

Sophrologie

Qu’est-ce que la sophrologie exactement ?

La sophrologie peine à obtenir ses lettres de noblesses. Jusqu’à aujourd’hui, elle n’est pas reconnue à sa juste valeur. Dans ce contexte, les médecins généralistes conseillent rarement à leurs patients de consulter un sophrologue. Pourtant, ce praticien dispense des soins efficaces pour traiter des troubles psychosomatiques. D’ailleurs, de nombreuses affections sont liées à l’état psychologique du patient. On citera par exemple l’hypertension, l’insomnie ou encore les migraines.

Cette solution permet d’aider le patient à mieux gérer ses émotions. Les principaux vont apprendre à affiner leur état de conscience et à réagir positivement aux mauvaises nouvelles. La sophrologie emprunte plusieurs concepts qu’on retrouve dans la médecine chinoise. Les spécialistes stimulent les points d’acupuncture pour favoriser la détente. Pour évacuer le stress, ils préconisent également des exercices de respiration ou des postures de yoga. Cette approche repose sur de nombreux principes. Le plus important est que toute action impacte sur le corps et l’esprit. Cette méthode douce convient d’ailleurs aux personnes ayant une constitution fragile. En outre, la sophrologie est maintenant employée en pédiatrie. Elle permet notamment de calmer les bébés sujets aux pleurs nocturnes.

Comment devenir un praticien de la sophrologie ?

De nombreux sportifs et des chefs d’entreprise sont adeptes de la sophrologie. Cette méthode donne les moyens d’évacuer le stress facilement ou de combattre le trac avant un grand match. Aujourd’hui, cette approche séduit de plus en plus de particuliers. Face à cette demande croissante, plusieurs personnes songent à se spécialiser dans ce domaine. Pour devenir sophrologue, il n’est d’ailleurs pas nécessaire de suivre un long cursus. Les intéressés doivent s’inscrire à une formation en sophrologie. La durée de cet apprentissage varie de 3 mois à 1 an selon l’établissement choisi. Les formateurs aborderont de nombreux détails. Mais comme évoqué précédemment, il s’agira principalement de se familiariser avec certaines pratiques de la médecine chinoise et apprendre des techniques de relaxation. Il sera toutefois impossible de se lancer dans cette profession sans quelques qualités humaines. L’apprenti devra absolument avoir le sens de l’empathie et une bonne capacité d’écoute. Un sophrologue digne de ce nom prête une oreille attentive à ses patients. Il aura aussi pour mission d’apaiser les craintes des malades.

Dans tous les cas, un certificat professionnel, équivalent à un titre de niveau III, est délivré au terme de la formation. Le principal concerné sera inscrit au Répertoire national de la Certification Professionnelle. Il pourra par la suite créer sa propre agence ou rejoindre un centre spécialisé.

Commentaires fermés sur Aperçu sur l’approche de la sophrologie

Les commentaires sont fermés.