Comment prévenir les accidents en matière d’élagage d’arbre?

Par le 14 Fév - Autres astuces Vie pratique

élagage d’arbre

L’élagage est un moyen naturel de soigner les arbres malades. En effet, il se matérialise par l’enlèvement des branches pourries, mortes et endommagées. Mais à côté des raisons sanitaires, l’élagage a une finalité esthétique. L’élagage permet en effet de procurer aux végétaux une belle structure. Néanmoins, il est à noter que sa réalisation doit obéir à des règles de sécurités strictes. Comme les travaux d’élagage sont principalement effectués en hauteur, l’opérateur doit rester vigilent au cours de leur exécution. Mais comment éviter les accidents liés à leur mise en œuvre ? Les réponses à cette problématique feront l’objet du présent article.

Quelles sont les mesures de précaution que l’élagueur doit prévoir?

L’élagueur passe le plus clair de son temps dans les arbres, c’est-à-dire en hauteur. Pour éviter les risques liés à son travail, l’entreprise spécialisée pour laquelle il œuvre doit mettre à sa disposition un équipement de protection individuelle ou EPI. Il devra d’ailleurs se munir de son EPI au cours de ces différentes interventions.

À titre indicatif, un EPI comprend un casque de protection, des lunettes de protection, des protections auditives, des gants et une combinaison anti-coupure ainsi que des bottes de sécurité à dent. Il se compose également d’équipement destiné à assurer un déplacement en hauteur sécurisé. En l’occurrence, il s’agit de la ceinture de sécurité, du harnais d’élagage et des divers jeux de cordages.

Rappelons qu’un professionnel en élagage comme cet élagueur à Bordeaux s’expose à de nombreux risques au cours des travaux. En cas de mauvaise manipulation de la tronçonneuse, il peut par exemple se blesser gravement. Il peut en outre faire tomber dans le vide en cas de glissement. C’est surtout le cas si la branche sur laquelle il se tient est humide ou si celle-ci cède sous son poids.

Qu’en est-il de la sécurité des éléments aux environs de l’arbre à élaguer ?

Avant d’entamer la moindre chose, l’élagueur veille à la sécurité des objets à proximité du chantier. Généralement, il définit au préalable un périmètre de sécurité dans lequel les propriétaires des objets en question pourront les placer pendant toute la durée des travaux. C’est le cas de tous les éléments déplaçables tel que les voitures, les pots de fleurs, etc. Prendre une telle précaution permet d’éviter les dommages occasionnés par la chute des branches. En ce qui concerne les éléments rattachés au sol (infrastructures hors-sol ou enterrées), il faudra les recouvrir d’une bâche épaisse. Quant aux branches imposantes, leur chute devra être accompagnée d’un jeu de cordage afin de la ralentir.

En outre, une bonne organisation du chantier au préalable permet de garantir la sécurité des éléments à proximité de l’arbre à élaguer. L’élagage de ce dernier se fera à cet effet du bas vers le haut. Ici encore, l’utilisation d’un jeu de cordage est nécessaire pour réduire l’impact des grosses branches qui tombent sur le sol. En raison de la complexité d’une telle intervention, l’élagueur est souvent amené à utiliser des engins spécifiques comme la nacelle ou la grue.

Comment garantir la sécurité des passants ?

L’arbre à élaguer peut border la voie publique. La coupe de ses branches peut éventuellement causer du tort à autrui (ex : blesser les usagers de la route). L’élagueur doit de ce fait prendre la précaution nécessaire pour assurer la sécurité de ces usages. A ce titre, il placera des balises autour du chantier pour délimiter la zone à risque. Pour cela, il posera une clôture provisoire ou des cordes de sécurité. Les passants devront également être avertis de la réalisation des travaux d’élagage. L’élagueur utilisera alors des panneaux de signalisation. Dans le cas où les travaux prennent une plus grande envergure, il devra prévoir une déviation pour réduire les risques d’accident.

Commentaires fermés sur Comment prévenir les accidents en matière d’élagage d’arbre?

Les commentaires sont fermés.