Les communes s’équipent en mobilier interactif

Par le 29 août - Hi-tech

Bornes tactiles devant les mairies, totems digitaux devant les offices de tourisme ou ancrés en plein trottoir, écrans numériques au sein des abribus, les nouvelles technologies se multiplient au sein de la ville. Pourquoi un tel phénomène et quels en sont les avantages ?

Borne interactive

Les communes s’équipent en dispositifs interactifs pour répondre à des obligations légales et moderniser leur gestion

Toutes les mairies de France de plus de 1500 habitants ont l’obligation de rendre disponible 24h/24 un certain nombre de documents (compte rendu de réunion, cadastre, rapport et étude…) à leurs habitants. Jusqu’alors on trouvait ces informations sur des panneaux d’affichage légal.

Problème : le manque de flexibilité de ces outils, coûteux en ressources (papier, impression) et en temps pour la mise à jour chaque semaine de l’affichage. Pour contrer ces problèmes et réduire les déchets, depuis 2015, la loi rend obligatoire l’affichage des documents légaux de manière numérique. Ainsi les mairies s’équipent petit à petit en bornes tactiles.

Les ​bornes interactives sont accompagnées d’une application qui classe les documents par catégories. Ils sont tous consultables au format PDF. Chaque document est représenté par une miniature imagée sur lequel l’utilisateur clique pour le lire et par de simples pressions du doigt, il peut faire défiler les pages.

La liste des documents est modifiable depuis le web et simplifie ainsi grandement la mise à jour de l’affichage.

Les communes utilisent les supports tactiles pour valoriser leur territoire

Les mairies ne sont pas les seules entités à passer massivement au numérique. Les ​offices de tourisme suivent également le mouvement. L’équipement le plus plébiscité par ce type de structure est le totem outdoor, car il permet de s’adresser aux touristes à tout moment, de jour comme de nuit, quelle que soit les conditions climatiques et d’ensoleillement.

Le totem outdoor est là encore accompagné d’une application tactile. Celle-ci permet la valorisation du territoire auprès des habitants comme des touristes. Ils peuvent par exemple y retrouver : un agenda culturel, un plan interactif présentant tous les lieux culturels à la ronde, les horaires de transport, etc. L’application offre ainsi une large étendue des activités culturelles et des acteurs économiques présents dans les alentours.

Les touristes peuvent se renseigner en autonomie sans attendre que le personnel de l’office soit disponible. Ils peuvent de plus se construire un parcours de voyage avec des étapes intermédiaires et se l’envoyer par mail afin d’organiser et de faciliter leur séjour. Si les dispositifs interactifs ont déjà bien entamé leur apparition dans les villes, nul doute que la digitalisation n’est encore qu’à ses prémices.

Les communes multiplient les espaces publicitaires

Chaque ville dispose d’espaces publicitaires que l’on retrouve un peu partout. Les grands panneaux d’affichage avec des publicités défilantes, les affiches sur abri-bus, les kiosques,etc. Beaucoup fonctionnent avec de l’affichage au format print, ce qui a un prix très onéreux en terme de ressources et de personnel pour la mise à jour. Pour moderniser et simplifier l’affichage publicitaire, les villes s’équipent en totems outdoor. Les campagnes informationnelles et publicitaires à afficher peuvent être gérées à distance. La mise à jour peut se faire sur n’importe quel appareil disposant d’une connexion à internet. Les bénéfices sont nombreux en terme de coûts déjà et en terme de visibilité puisque les totems affichent du contenu 24h/24 de manière dynamique et permettent ainsi une plus grande délivrabilité de l’information et de mettre à l’honneur non plus un, mais plusieurs acteurs en affichage se succédant.

Commentaires fermés sur Les communes s’équipent en mobilier interactif

Les commentaires sont fermés.