L’importance d’un stage de sensibilisation à la sécurité routière

Par le 11 Fév - Auto & Moto

Lorsque vous avez reçu une lettre 48N/M qui vous recommande de procéder à un stage de sensibilisation à la sécurité routière pour défendre votre permis, il s’agit la d’une demande qui vous oblige à effectuer un stage de récupération de points. C’est un stage qu’on peut assister auprès des centres agrées par votre préfectures et qui durent 16 heures, soit 2 jours. Le stage sera dispensé par des formateurs experts, qui prendront en charge aux moins 10 candidats. Le but de ce stage sera donc de traiter et d’apprendre les différents aspects de la sécurité routière et les agissements accident gènes. Ce Stage sensibilisation sécurité routière peut être volontaire ou obligatoire. Il peut être en effet un moyen d’éviter une peine judiciaire ou aussi considéré comme une peine complémentaire. La participation à ce stage permet donc à un titulaire de permis de conduire de récupérer ses points.

Un motif volontaire pour participer à ce stage

La participation est souvent volontaire, cependant, des raisons obligatoires poussent également ce dernier à assister à ce stage suite à une décision prise par le juge pour substitution d’une sanction.

Mais peu importe les motifs de la participation, le déroulement du stage reste le même.

Lorsqu’un conducteur a perdu des points sur son permis, il est de son plein droit de suivre un stage de récupération de points. Par cet alternative, il pourra récupérer jusqu’à 4 points pour éviter d’atteindre le 0 point. Si jamais ce stade est atteint, le conducteur ne pourra pas suivre le stage lorsqu’il a reçu une recommandée de la part du ministère de l’intérieur lui annonçant l’invalidation de son permis en l’absence de points. C’est aussi un stage qu’on peut suivre une fois par an, de plus que le conducteur peut aussi suivre ce stage en dehors du département où il réside.

Un motif obligatoire pour participer à ce stage

Un conducteur qui est obligé de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière est celui qui est en période probatoire et qui a commis un délit routier avec quoi il a subit un retrait de 3 points tout aux moins.

Ce dernier recevra donc une lettre recommandée 48N venant du ministère de l’intérieur lui indiquant qu’il devra participer à un stage dans un période de 4 mois dès la réception de la lettre.

Comme les conducteurs en période probatoire disposent de 6 points sur leur permis de conduire, en assistant à un stage de récupération de points, ils pourront au maximum en récupérer 4, pour éviter que leurs permis finissent par être invalides.

A voir également :

La location d’une voiture en Guadeloupe vous intéresse ? Europcar Guadeloupe vous propose des voitures de location à bas prix tout au long de l’année. Venez visiter, sans plus attendre, le site internet pour réserver votre véhicule !

Location de voiture en Martinique : Vous cherchez une voiture de location en Martinique à petits prix ? Europcar Martinique vous propose de louer une voiture adaptée à vos besoins, avec des offres spéciales et des remises tout au long de l’année.

Commentaires fermés sur L’importance d’un stage de sensibilisation à la sécurité routière

Les commentaires sont fermés.