Comment soigner un érysipèle de la jambe

Par le 13 avr - Santé

C’est une infection bactérienne qui est à l’origine de cette maladie. L’érysipèle touche chaque année en France quelques milliers de personnes. Ce qui en fait une pathologie relativement rare mais assez grave pour ne pas la considérer. En effet, comme toutes les maladies infectieuses, c’est dans les premiers jours que se joue la guérison. Une prise à temps rapide et de bonnes décisions peuvent éviter des complications futures graves et irrémédiables comme par exemple une surinfection.

massage des pieds

Pour traiter un érysipèle, le corps médical s’attache à une méthode efficace et bien connue : l’utilisation de Pénicilline. Mise au point par Alexander Fleming, cet antibiotique est très efficace contre les bactéries de type streptocoques. En quelques semaines, et après plusieurs injections, le patient retrouve l’usage de sa jambe. Le caractère inflammatoire de l’infection se traite en parallèle avec de la crème et du paracétamol pour la douleur. Parfois, même après guérison, il est recommandé de consulter un dermatologue pour avoir son avis sur le sujet.

Comment traiter un érysipèle bulleux ?

Lorsque l’érysipèle se caractérise dans sa forme la plus grave, on parle alors d’érysipèle bulleux. Ce terme s’explique par le fait que les rougeurs cutanées sont si importantes qu’elles occasionnent des gonflements et des cloques qui implosent sous la partie inférieure du derme. Ces complications entrainent une infection supplémentaire. Pour le traitement d’un érysipèle bulleux il sera nécessaire et primordial de désinfecter toutes les parties concernées et d’utiliser des compresses stériles avec du tulle gras. Bien nettoyer la zone concernée avant d’entamer les soins cutanés.

Les personnes sensibles à cette maladie

Les personnes qui présentent plus de risques à déclarer un érysipèle sont :

  • Les personnes de plus de 50 ans ou les seniors, les hommes en grande majorité
  • Les personnes fragiles qui ont un ulcère variqueux
  • Les personnes qui présentent une insuffisance veineuse
  • Les personnes immuno-déficientes

Les symptômes de l’érysipèle

Un bourrelet limite les bords de la zone affectée. Au niveau du visage, l’érysipèle se manifeste par des douleurs aiguës et un œdème des membres inférieurs qui devient rouge et chaud. La forme la plus fréquente est l’érysipèle de la jambe n’atteignant qu’une seule jambe et qui se manifeste par une température corporelle élevée (39°C/40°C), des plaques (ou placards) érythémateuses c’est-à-dire rouges, un œdème ou gonflement de la jambe, de fortes douleurs dans la jambe dont la peau devient luisante et rouge et une augmentation de volume des ganglions situés à proximité notamment dans l’aine.

Dans tous les cas, veiller à consulter son médecin dès l’apparition des premiers symptômes : douleurs, démangeaisons, fièvre, rougeurs des membres inférieurs, sensation de chaleur, picotements.Ne prendre à la légère cette maladie qui peut être contagieuse dans certains cas rares. Toutes les informations pratiques pour soigner un érysipèle sur https://erysipele.blogspot.com/

Commentaires fermés sur Comment soigner un érysipèle de la jambe

Les commentaires sont fermés.