FIBROMYALGIE ET SHIATSU

Par le 22 jan - Santé

FIBROMYALGIE ET SHIATSU

Par Pierre Amatore

Aussi appelée « fibrosite », la fibromyalgie donne des douleurs musculaires chroniques accompagnées de raideurs et de signes associés importants tels que dépression, insomnie, céphalée, œdèmes (yeux, mains-pieds), problèmes des voies intestinales, colon iritable…

Cette maladie a longtemps été appelée « hystérie féminine », car essentiellement féminine sans critères de diagnostic et très peu de résultats avec les antalgiques (néanmoins, de plus en plus de cas masculins sont recensés).

Elle prend le nom de « fibromyalgie » en 1992. Elle est alors classée comme maladie rhumatologique à part entière (et non plus psychique).

Mais cette maladie est encore mal connue, mal codifiée, mal diagnostiquée et donc compliquée !

Le médecin doit d’abord éliminer les autres maladies neuromusculaires car il n’existe aucun test fiable. C’est lorsque rien n’a été détecté aux différents examens et que la personne se plaint toujours que l’on pense à la fibromyalgie, surtout lorsque l’on constate différents symptômes comme : des douleurs depuis plus de trois mois dans les quatre quadrants du corps, au moins 11 points douloureux à la pression sur les 18 points testés et des signes associés récurrents.

Les symptômes regroupent les douleurs chroniques et invalidantes, elles sont variables (intensité, localisation, moment de la journée) : brûlure, écrasement, arrachage, décharge électriques, fourmillements, fatigue physique et psychique, forte dépression (idée suicidaire), irritation (bruits, lumière, odeurs, …), troubles de la mémoire et de la concentration, insomnie, …

En shiatsu « d’orientation Médecine Traditionnelle Chinoise », la fibromyalgie appartient à la catégorie des syndromes d’obstruction douloureuse. Elle est causée par une dysharmonie entre le foie (mouvement « bois ») et la rate/pancréas (mouvement « terre »). Le but des séances est de rétablir cette harmonie énergétique afin de redonner au corps la possibilité de se gérer le mieux possible.

En shiatsu « d’orientation anatomie/physiologie », la fibromyalgie est due à un dysfonctionnement du SNA (système nerveux autonome ou végétatif).

Le Shiatsu va alors stimuler le système parasympathique (le modérateur) afin de

réguler le système nerveux autonome. De plus, il agit sur les réflexes cutano-viscéraux qui vont permettre de réguler, par leurs actions sur les organes internes, les hyperesthésies (allodynie mécanique) et les tensions musculaires excessives.

Mais ces deux concepts se rapprochent par leur traitement qui consiste à travailler doucement, pour ne pas heurter la personne, avec un rythme lent sur les « points du dos ». Ces pressions procurent une détente profonde pendant plusieurs jours généralement.

Pour plus de renseignements sur le shiatsu (historique, bienfaits…) : http://www.marseille-shiatsu.fr

3 commentaires

  1. renaud dit :

    Fibromyalgique depuis une infiltration qui s’est mal passée, je confirme que le shiatsu, contrairement aux autres types de massages à des effets qui perdurent pendant plusieurs jours voire, lorsque c’est régulier, plusieures semaines.
    Mais même une heure de répis pendant la séance c’est merveilleux

  2. […] Aussi appelée « fibrosite », la fibromyalgie donne des douleurs musculaires chroniques accompagnées de raideurs et de signes associés importants tels que dépression, insomnie, céphalée, œdèmes (yeux, mains-pieds), problèmes des voies intestinales, colon iritable… […]

  3. prou dit :

    je suis atteinte de fibromyalgie, douleurs terribles en crise. j’ai tout essayé (morphine,centre anti douleur sous perfusion, c’est bien le temps de la perfusion après!!!!zut;acuellement je fais des séances de reiki ( répartition des énergies dans tout le corps) je peux dire à ce jour que je ne prends plus de médicaments, bien sur ça ne guérit pas, j’ai des crises , il me semble de mieux les supporter et surtout de pouvoir vivre mieux