Assurance pour son smartphone : souscrire le bon contrat

Par le 24 Mai - Hi-tech

smartphone

Le smartphone fait partie des appareils technologiques ne pouvant pas échapper à des risques imminents. Si vous en avez, il se peut que votre appareil soit tombé en panne, volé, cassé ou victime d’autres incidents (oxydation). Pour mieux faire face à ces circonstances inattendues, faites-vous rembourser auprès d’une assurance. Vous devez donc souscrire un contrat comprenant le type de couverture dont vous avez besoin.

Assurance smartphone : c’est quoi exactement ?

Dans le cadre de la souscription d’une assurance smartphone, la première étape consiste à savoir ce qu’elle est exactement. Il s’agit d’un type de garantie ou de couverture dont vous pouvez profiter, en tant que propriétaire de l’appareil concerné, en cas de vol, de perte ou d’autres dommages strictement prouvés. Que vous soyez une entreprise ou un particulier, vous pouvez toujours accéder à cette offre d’assurance.

Il existe différents niveaux de couverture qui varient en fonction du type de contrat que vous aurez souscrit. Sachez pourtant que la plupart des contrats offrent la possibilité de couvrir les sinistres courants, à savoir l’oxydation, la perte, le vol et la panne. Cela n’empêche pas certaines assurances de prévoir des franchises dans le cadre d’attribution des indemnisations. Elles n’hésitent même pas à exclure certaines circonstances de sinistre, faute de preuves tangibles.

Se renseigner préalablement sur le fonctionnement d’une assurance smartphone

Les contrats proposés dans le cadre de la protection de votre téléphone portable se déclinent en différents types. Ils sont conçus de manière à s’adapter aux diverses circonstances, entre autres le vol, la perte et les dommages accidentels. La démarche à suivre pour accéder à la couverture dont vous avez besoin est simple. Vous n’avez qu’à souscrire un contrat d’assurance comprenant la nature de dédommagement que vous voulez. Une certaine forme d’anticipation de besoins de votre part est en effet requise afin de mieux faire face aux circonstances de sinistres dont votre appareil mobile pourra être victime.

Aussi, vous devez aussi tenir compte de l’exigence que l’assureur pourra poser pour attribuer une indemnisation. Ainsi, une déclaration du sinistre est de mise, cette démarche étant à entreprendre auprès de votre compagnie d’assurance. Le délai ainsi requis est généralement dans les deux jours après l’événement. Il faut aussi fournir la facture d’achat.

En outre, en cas de vol, vous devez porter plainte auprès de la police la plus proche de vous. C’est après l’accomplissement de toutes les démarches requises que l’assureur procède à l’analyse de votre demande d’indemnisation.

Se renseigner sur les différents types de contrat

En tant que propriétaire d’un ou plusieurs smartphones, vous devez vous renseigner sur les différents types de contrat d’assurance proposés par les professionnels travaillant dans le secteur. Ainsi, vous pouvez par exemple opter pour l’assurance vol. Comme son nom l’indique, c’est une garantie de remboursement en cas de vol. Ce dernier doit être pourtant prouvé comme étant accompagné de viol ou d’agression.

Il existe aussi l’assurance casse qui se présente sous deux formes, à savoir la réparation et le remplacement de l’appareil. L’événement ainsi requis est celui prouvé comme étant accidentel, c’est-à-dire indépendant de votre volonté ou imprévisible. Vous pouvez aussi choisir entre types d’assurance spécifiques (oxydation, panne, monoproduit, multiproduit).

Commentaires fermés sur Assurance pour son smartphone : souscrire le bon contrat

Les commentaires sont fermés.