Catégories

Bien choisir ses équipements de protection individuelle : pourquoi et comment faire ?

Par le 20 Juil - Non classé

Les équipements de protection individuelle (EPI) regroupent tout habillement ou accessoires portés dans le but de garantir la sécurité des ouvriers. Leur utilisation est imposée dans plusieurs secteurs d’activité comme le bâtiment et la manufacture. Toutefois, pour offrir une protection optimale, ils doivent être conformes à certaines normes et adaptés au type de danger auquel les travailleurs sont exposés.

Bien choisir ses EPI en fonction du secteur d’activité

Le choix des équipements destinés à être employés dans les métiers à risques doit d’abord tenir compte de l’activité exercée. À titre d’exemple, les EPI utilisés pour travailler sur un chantier de construction sont différents de ceux employés dans un hôpital. Ce qui signifie que l’environnement de travail, tout comme les risques encourus sont différents. Et c’est justement la raison de la variabilité des EPI. Ainsi, les activités de construction requièrent des équipements de type combinaison, gants de chantier, casques de sécurité, chaussures de sécurité. Les travailleurs dans les hôpitaux, quant à eux, utilisent des protections de type : masques chirurgicaux, combinaison, gants, etc.

En outre, il faut savoir que les EPI varient aussi selon le type de construction effectué par un ouvrier. Par exemple, un électricien devra s’équiper de lunettes de protection oculaire, de chaussures de sécurité, de vêtements de travail, de gants pour protéger les mains, etc. Par ailleurs, dans d’autres cas où les risques sont plus biologiques, c’est la résistance et l’imperméabilité de l’EPI qui importent. Quant aux travaux moins contraignants, où la prévention des risques est moins importante, il vaut mieux choisir des combinaisons moins encombrantes. L’objectif est de rester à l’aise dans les mouvements et de garder plus de mobilité en fonction des besoins.

Conseils pour choisir les casques de protection et les chaussures de sécurité

Les casques sont des moyens de protection servant à protéger la tête contre les coups et les chutes. Ce qui fait qu’ils doivent respecter des normes, telles que la norme NF EN 397.A1. Cette dernière stipule que les casques doivent être équipés d’une jugulaire qu’il faudra systématiquement fermer. Les casques répondant à cette norme peuvent aussi présenter des caractéristiques additionnelles telles que la résistance aux déformations, aux températures très hautes ou très basses. En plus de cela, d’autres critères doivent être pris en compte dans le choix d’un casque de protection, et ce, en fonction de l’activité dans laquelle il sera utilisé.

Pour utiliser des équipements de protection individuelle de façon optimale, plusieurs critères doivent être pris en compte sur le choix des chaussures de sécurité ou de protection. Actuellement, il existe deux types de certifications concernant les chaussures de travail de type EPI. Il s’agit de la norme EN ISO 20345 et celle EN ISO 20347. La première concerne particulièrement les chaussures de sécurité. En termes d’exigence, elle certifie au minimum que la chaussure soit dotée d’une coque de protection résistant à une pression de 200 joules. Ensuite, plusieurs classifications y sont déterminées, définissant l’usage des chaussures de sécurité. Ainsi que différents degrés de protection existants.