Comment se passe le recyclage des déchets de chantier ?

Par le 21 Août - Entretien

Le secteur du BTP engendre chaque année plus de 40 millions de tonnes de déchets. Ces matières résiduelles proviennent surtout des travaux de démolition, de réhabilitation et de construction neuve. Pour limiter leurs effets négatifs sur l’environnement, une valorisation de la matière et des déchets de chantier est imposée par la directive européenne.

Déchets de chantier

Collecte des déchets de construction

La gestion des déchets de construction est une obligation qui concerne tous les acteurs de la filière construction : entrepreneurs, maîtres d’ouvrage, architectes, maîtres d’œuvre, etc. C’est un acte responsable qui vise à limiter la pollution et à protéger l’environnement. Pour cela, les professionnels du BTP doivent collecter les déchets de leurs chantiers et les envoyer dans un centre de recyclage spécifique. Ce dernier veillera à valoriser les matières résiduelles et à les transformer en matière première ou énergétique. C’est ce procédé que l’on appelle « recyclage ». Mais avant d’être recyclés et traités, les déchets de construction sont d’abord collectés auprès des chantiers de construction. Contenus dans des bennes, ils sont récupérés à l’aide d’un poids lourd.

Pour des raisons écologiques, la collecte des déchets de chantier peut aussi se faire par voie fluviale. En évitant l’utilisation des camions, les transporteurs de déchets vont réduire l’émission de gaz à effet de serre et ainsi préserver l’environnement. Particulièrement efficace, le transport fluvial permet de collecter les déchets de chantier qui sont stockés dans les déchetteries situées sur les bords des fleuves et des rivières. Les matières inertes, comme les emballages en plastique, les tuiles, les gravats, les bétons et les pierres, peuvent d’ailleurs être récupérées directement sur les sites des entreprises de construction et de démolition. Ces dernières disposent déjà d’outils de collecte, mais n’ont pas de centre pour traiter les déchets.

Tri des déchets de chantier

Cette étape du recyclage se fait juste après la collecte des déchets de construction. Elle consiste à séparer et à préparer les matières résiduelles en vue de les revaloriser. Pour ce faire, les centres de tri utilisent différentes méthodes. On a le tri sélectif, qui consiste à séparer les déchets par famille et à les classer selon leur nature (bois, cartons, plâtres, matériaux métalliques…). Il y a aussi le tri par taille, qui vise à diviser les déchets de chantier en 3 catégories de taille : les matières fines, les gravats de taille moyenne et les plus gros blocs.

Pour affiner la sélection des déchets à recycler, un tri manuel est également proposé par les centres de traitement. Cela consiste à détecter et à isoler les éléments potentiellement dangereux, comme le vernis, la laque et la peinture. Après cette étape, les matières résiduelles passent par un système de soufflerie qui est un procédé visant à éliminer les matières volatiles et les déchets ultimes (laine de roche, polystyrène, laine de verre…). Pour terminer les opérations de recyclage des déchets en BTP, les matières inertes sont transformées afin d’être de nouveau réutilisables. Cette économie circulaire a pour but de réemployer les matériaux de construction en vue de limiter la pollution et le gaspillage des ressources naturelles.

Commentaires fermés sur Comment se passe le recyclage des déchets de chantier ?

Les commentaires sont fermés.