Comment poser un coffre-fort soi-même ?

Par le 2 oct - Sécurité

Commercialisés dans les enseignes de bricolage, les coffres-forts existent principalement sous deux formes de deux modèles : le modèle à encastrer et le modèle à poser. Le premier modèle exige l’aménagement d’une cavité dans un mur suffisamment profond afin d’accueillir l’épaisseur du coffre. Cependant, le deuxième peut se poser dans un meuble, par un scellement à la terre ou sur la paroi d’un mur.

Découvrez, étape par étape, comment poser un coffre-fort soi-même.

Coffre-fort

Poser un coffre-fort soi-même : Conseils et recommandations

Avant de penser à poser un coffre, il faut tenir en considération de quelques conseils et recommandations qui peuvent aider à réussir la mission. Pour tout besoin de conseils ou de l’aide d’un spécialiste, on vous invite à faire appel à un serrurier à Lyon.

Optez pour les éléments de fixation selon le poids du dispositif et de la nature du support que vous allez utiliser.

  • Choisissez un modèle étanche, blindé, et ignifugé de norme « EN 1047-1 ».
  • Prévoyez un espace de 15 cm environ autour du votre coffre-fort, en cas d’un modèle emmuré.
  • Vérifiez que le mur se caractérise d’une bonne résistance (parpaings, pierre, béton) et qu’il est en bon état (sans humidité).
  • Laissez la porte du coffre grande ouverte pendant quelques jours pour évacuer l’excès d’humidité, après avoir versé le béton dans le mur.
  • Utilisez des chevilles en métal ou un liquide de scellement à bas chimique, si votre coffre-fort est scellé à la terre.
  • N’oubliez pas de bien vérifier l’ouverture de la porte de votre coffre-fort.
  • Faites appel à un spécialiste constructeur de coffres-forts de près de chez vous, si vous n’arrivez pas à contacter un serrurier.

Poser un coffre-fort soi-même : la démarche à suivre

La pose de coffre-fort est une mission assez simple et facile à réaliser. Elle ne nécessite pas d’avoir un grand savoir-faire particulier dans le domaine. Pour arriver à poser un coffre-fort soi-même, il suffit de suivre une démarche bien précise.

1. Méthode de pose d’un coffre-fort à encastrer

Pour poser un coffre-fort à encastrer, on a besoin d’un coffre-fort encastrable, de mortier, de quelques crochets d’ancrage, de quelques planches, de cales en bois, d’un crayon, d’un niveau laser, d’un mètre, d’un cutter, d’un burin, d’une clé à pipe, d’une massette, de deux truelles, d’une perceuse avec foret béton et d’une meuleuse d’angle. La méthode consiste à suivre une démarche bien précise.

  • Délimitez les bords du coffre sur le mur et percez le mur afin de créer quatre trous.
  • Utilisez la massette et le burin afin de creuser la zone délimitée et intégrez le coffre dans l’ouverture avec les cales.
  • Fixez les crochets d’ancrage et la planche basse du coffrage de façade à l’arrière du coffre, avant de camoufler les espaces vides à l’aide de mortier.
  • Ajoutez les autres planches du coffrage et attendez le séchage de la structure, avant de les éliminer.

2. Méthode de pose d’un coffre-fort à poser

Pour cette méthode, on a besoin d’un coffre-fort à poser, de quelques tiges filetées à écrous, de chevilles de fixation, d’un crayon, d’un cutter, d’un mètre, d’un niveau à bulle, d’une clef à pipe, d’une perceuse avec foret béton et de quelques tiges filetées équipées d’écrous. Cette méthode nécessite de suivre attentivement une démarche particulière.

  • Essayez de délimiter les bords sur le mur avec des marques de fixation, après avoir être assurés du bon fonctionnement de votre coffre-fort.
  • Procédez au perçage dans le mur dans le but de créer les trous dans lesquels seront fixées les chevilles.
  • Installez les tiges filetées contre le mur avant de passer à la fixation du coffre-fort au-dessus.
  • Finissez la mission en fixant les écrous et les rondelles sur les tiges.
Commentaires fermés sur Comment poser un coffre-fort soi-même ?

Les commentaires sont fermés.