Les points essentiels à connaître sur la culture nippone

Par le 8 Juin - Actualités

 

La culture nippone s’avère à la fois enrichissante et intéressante. Elle séduit toutes les générations, même les plus jeunes. De plus, le Japon est l’un des pays asiatiques les plus avancés. Malgré l’usage des nouvelles technologies, la culture y occupe toujours une place importante. Voici l’essentiel de ce qu’il faut retenir de la culture japonaise.

Les arts martiaux et les sports de combat au japon

Il est tout simplement impossible de parler de la culture japonaise dans un seul article. On n’a pas les mots pour la définir en entier. Raison pour laquelle les produits culturels japonais se vendent comme des petits pains. Les passionnés d’arts ancestraux dépensent beaucoup d’argent pour découvrir les univers riches et variés de la culture nippone. On parle notamment des arts martiaux. Le Karaté et le Judo figurent en premier lieu sur la liste. Des sports de combats au corps à corps qui s’adressent à tous les âges. Idem pour l’Aïkido. Il y a aussi le Ju-jitsu qui requiert beaucoup plus de techniques et de forces. Le port de kimono est obligatoire pour pratiquer ces sports de combat.

Le Shorinji Kempo et le Nippon Kempo sont des sports de combat moins connus hors du Japon. La première discipline implique la maîtrise des techniques « Goho ». Elles regroupent l’utilisation de coups de poings, de pieds et des parades. Les autres techniques composant le Shorinji Kempo sont dites souples ou Juho. Elles regroupent les dégagements sur saisie, les torsions ainsi que les projections. Bien entendu, les arts martiaux japonais sont incomplets sans les armes (blanches). C’est notamment le cas du Kendo correspondant au maniement du sabre. Idem pour le Jukendo, Naginata, Iaido et du Kyudo qui correspondent respectivement au maniement de la baïonnette, de l’arme d’hast, du sabre et de l’arc japonais. Il est possible de commander sur une boutique japonaise en ligne.

Zoom sur les Geishas et le Sumo

La culture japonaise est tellement riche que certains détails restent insoupçonnés. L’histoire peu connue des Geishas a été dévoilée grâce à des films populaires comme « Mémoires d’une Geisha ». Contrairement aux idées reçues, les Geishas font partie de la culture nipponne, et ce, depuis plusieurs siècles. Il s’agit d’une courtisane et d’une artiste raffinée combinée ensemble. Elle est facilement identifiable par son accoutrement : un kimono, cheveux en chignons et maquillage blanc. Les Geishas ne sont pas des prostituées ! Elles divertissent généralement des hommes avec des chansons, des danses, etc. Il n’y a pas d’activité sexuelle ni d’échange de services contre de l’argent.

Fini de parler des Geishas. Maintenant, on passe à d’autres cultures nippones comme le Sumo. Il faut retenir que les termes Sumotori et Rikishi désigne la même chose. On parle ici des gros lutteurs qui s’affrontent au milieu du Dohyo, une sorte d’arène. Ils pratiquent un art sacré dans un cercle de 4 m de largeur. Il est intéressant de souligner que les Rikishi ont tous un grade. Ils doivent passer du stade d’apprenti à Yokozuna ou grand champion. Ils portent également un nom de combat ou Shikona. Le Sumo a traversé les siècles pour devenir aujourd’hui un véritable divertissement. De nombreuses œuvres d’art sont consacrées à cette culture. D’ailleurs, il est possible de recevoir les œuvres directement chez soi.

Commentaires fermés sur Les points essentiels à connaître sur la culture nippone

Les commentaires sont fermés.