Quelles sont les pannes fréquentes sur une chaudière à gaz ?

Par le 22 Mar - Chauffage

Manque ou absence d’entretien, chaudière ancienne ou restée inactive pour un longtemps, canalisations non isolées… Autant de facteurs de risques venant accroître la fréquence des dysfonctionnements sur une chaudière à gaz. Si certaines pannes sont facilement identifiables, d’autres, au contraire, requièrent l’intervention d’un chauffagiste professionnel. Ce dernier saura comment identifier les pièces détachées à changer sur la chaudière, pour la réparer.

Mais, la question qui se pose : quelles sont les pannes les plus fréquentes sur une chaudière à gaz ?

Un résumé de gestes clés à adopter pour éviter les pannes de chaudière à gaz

Quelques précautions d’utilisation de chaudière à gaz permettront de prolonger la durée de sa vie et de réduire les risques de panne. On vous en montre quelques-unes.

Contrôler la pression de l’appareil d’une manière régulière et essayer de la maintenir toujours entre 1 et 1,5 bar.
Entretenir la chaudière en contactant un chauffagiste professionnel, au moins une fois chaque année pour le contrôle, le nettoyage et le remplacement des pièces endommagées de celle-ci.

Réaliser une bonne isolation de canalisations dans le but d’éviter un arrêt brutal de l’appareil durant la période de gel.

Changer la chaudière, si cette dernière a dépassé les 25 ans de fonctionnement.
Ainsi, en appliquant ces simples gestes, vous minimiserez les risques de panne et vous réalisez des économies sur votre consommation de gaz.

Les problèmes de chaudière à gaz les plus fréquents

Afin de vous faciliter l’identification de la panne de votre chaudière à gaz, on vient de vous présenter une liste des pannes les plus fréquentes avec quelques conseils et astuces.

Chaudière à gaz qui ne démarre pas

Les origines du problème peuvent être variées. Il peut s’agir d’une panne d’origine électrique qui, dans une telle situation, exige l’intervention d’un expert dans le domaine du chauffage pour la remettre en route.

Cependant, les raisons potentielles peuvent être plus larges : obstruction de l’apport en air, brûleur de la chaudière à gaz qui ne démarre pas, surchauffe de la chaudière, souci de combustion… Raison pour laquelle il faut penser, avant tout, à s’assurer du bon fonctionnement de la prise de courant sur laquelle le diapositif est branché.

Chaudière à gaz qui émet trop de bruit

Il n’est pas normal qu’une chaudière à gaz émette un bruit inhabituel. Souvent, cela désigne un signal d’alerte à ne pas prendre à la légère. Un sifflement peut, en effet, laisser présager un débit insuffisant ou un problème de pression qui va accentuer l’arrivée d’air au sein des canalisations.

En règle générale, un son provenant des radiateurs est l’indice d’une pression trop faible. Pour avoir une idée, la pression d’une chaudière doit osciller entre 1 et 1,5 bar. Il faut, alors, consulter le manomètre de l’installation avant de s’inquiéter de ne pas avoir de la pression sur l’eau chaude avec la chaudière à gaz et de joindre un chauffagiste.

Chaudière à gaz qui fuit

Si on constate une perte de liquide au niveau de la chaudière à gaz, c’est peut-être à cause d’une pièce endommagée. Le manque d’entretien et l’accumulation du tartre sont les pires ennemis de ce genre d’appareils.

Parmi les composants concernés, on peut retrouver le clapet d’allumage, le vase d’expansion, la vanne de remplissage ou même le corps de chauffe de la chaudière à gaz. En cas de fuite d’eau trop sérieuse, il faut penser à couper l’arrivée d’eau de l’habitation, avant de faire appel au chauffagiste professionnel qui sera en mesure de repérer l’origine de la fuite et de vous proposer une solution pertinente. Il faut savoir que certains dispositifs d’aides permettent d’amortir le coût d’achat d’une chaudière à gaz neuve.

Chaudière à gaz s’allume, mais ne chauffe pas

Quand une chaudière se met en marche, mais ne produit pas ni de chauffage ni d’eau chaude, c’est, généralement, parce que la sonde estimant la température de l’eau contenue dans le diapositif est hors circuit. Or, cette sonde sanitaire est importante, parce que c’est elle qui permettra de déterminer la mise en chauffe de la chaudière.

Cependant, avant de s’alarmer, il ne faut pas oublier de s’assurer du bon positionnement de l’interrupteur hiver/été, ainsi que les programmations de la chaudière qui pourraient altérer son fonctionnement.

Chaudière à gaz qui s’éteint à l’improviste

Les arrêts intempestifs de la chaudière révèlent trop souvent un encrassement de l’appareil qui viendra entraver son fonctionnement.

Les capteurs, les brûleurs à gaz ou encore l’électrode d’ionisation sont les éléments les plus touchés par l’accumulation de la poussière. Parfois, le fait d’inverser simplement la position des brûleurs suffit à solutionner le problème de la chaudière à gaz. Dans tous les cas, il vaut mieux confier le dépannage de chaudière à Paris à un expert dans le domaine.

Commentaires fermés sur Quelles sont les pannes fréquentes sur une chaudière à gaz ?

Les commentaires sont fermés.