De la récolte au conditionnement, comment se fabrique le miel ?

Par le 28 Sep - Cuisine, Non classé

Le miel est un produit alimentaire transformé. Ce sont en effet les abeilles qui après un travail acharné transforme un produit naturel en un produit comestible qu’elles vont préserver et conditionner pour que la durabilité de ce produit soit infinie.

Fabrication du miel

Le nectar, produit original de la fabrication du miel

Les abeilles vont récolter le nectar des fleurs dans leurs jabots. La consistance, la saveur et la couleur du nectar varie d’une plante à l’autre, mais aussi d’un terroir à l’autre. Ainsi, nous aurons des miels monofloraux différents en fonction de la région, des vitamines puisées dans le sol ou encore du climat lors de la récolte, tant de paramètres qui font que votre miel va être unique.

Une fois dans le jabot, le nectar va être transporté jusqu’à la ruche. Les butineuses ne rentrant pratiquement pas dans la ruche pour des raisons d’hygiène et d’organisation du travail, les butineuses vont ensuite transmettre le nectar aux autres ouvrières. Chaque abeille qui se verra en charge du nectar à partir de ce moment transformera ce produit avec des enzymes pour le faire se rapprocher du miel qui sera consommé. Les enzymes transforment le produit mais ce n’est pas la seule action effectuée par les abeilles car le nectar lorsqu’il entre dans la ruche possède 50% d’eau et est donc facilement périssable. Pour qu’un miel se conserve il faut qu’il possède un degré d’eau en dessous de 20%. De ce fait, les abeilles vont chauffer légèrement le nectar ou miel en cours de fabrication jusqu’à des températures de 30° environ pour que l’humidité s’échappe et rende impérissable cette précieuse nourriture. Pour finaliser le processus, les abeilles vont stocker le miel à maturation dans des alvéoles de cires et les fermer hermétiquement pour sauvegarder leur nourriture. Une fois les alvéoles operculées, elles ne seront ouvertes que pour nourrir les abeilles ou alors lors de la récolte par l’apiculteur.

La fabrication du miel : la récolte et le conditionnement par l’apiculteur

Le miel est un produit qui est fabriqué en excès par la ruche. Les abeilles ne se limitent pas à la production de nourriture lorsqu’elles ont ce dont elles ont besoin mais continuent à produire tant qu’il y a de la place. De ce fait, une fois que le corps de la ruche est plein, l’apiculteur rajoute des extensions appelées hausses qui seront ensuite récoltées.

Récolte du miel de printemps et d’été

Lorsque les températures sont clémentes, il est possible de faire 2 récoltes par an sur des ruches sédentaires. Plus sur des ruches nomades qui suivront la floraison des espèces végétales au fur et à mesure du printemps et de l’été. Pour les ruches sédentaires, la première récolte est appelée récolte de printemps et la deuxième récolte d’été.

Une ruche produit en moyenne aujourd’hui 20kg de miel à récolter par an en plus de ce qu’elle produit pour sa propre consommation. La tendance de production est cependant à la baisse ces dernières années du fait de conditions climatiques erratiques, une hausse des prédateurs tels que les frelons asiatiques ou encore l’usage intensif des pesticides qui tuent les colonies.

Désoperculer des ruches

Une fois les hausses retirées des ruches et les abeilles regroupées dans le corps de la ruche qui va rester, les cadres pleins de miel doivent maintenant être désoperculés. Cette opération consiste à ouvrir la cire qui est posée devant les cellule pleines de miel pour que le miel se préserve. Cette étape se fait avec un couteau à longue lame permettant de couper l’avant des rayons.

Centrifuger les cadres des alvéoles et collecter le miel

Les cadres ainsi désoperculés sont ensuite installés dans une machine qui va les centrifuger de façon à en extraire grâce à la force centrifuge le miel des alvéoles. Cette machine possède au fond un réservoir qui va collecter le miel afin de le mettre dans des fûts. Une fois en fût, nous laisserons reposer le miel quelques jours pour que les impuretés remontent et que le miel puisse ainsi être purifié.

Après une ultime filtration, le miel de Paris est enfin prêt à être mis en pot. Le conditionnement se fera dans des conditions d’humidité et de température stables afin de ne pas altérer le miel. Les miels riches en fructoses tels que l’acacia cristalliseront très lentement tandis que d’autres miels riches en glucoses cristalliseront très rapidement après la récolte, c’est le cas du miel de colza notamment. Une fois mis en pot, le miel pourra être transporté vers sa destination finale, votre assiette.

Méta description : Le miel est un produit alimentaire transformé à partir du nectar des fleurs. La fabrication du miel vous intéresse ? Nous vous dévoilons tout.

Commentaires fermés sur De la récolte au conditionnement, comment se fabrique le miel ?

Les commentaires sont fermés.