Pôle emploi durcit les règles

Par le 8 Nov - Chômage

A cause d’une erreur informatique affectant les dernières statistiques, contrairement à ce que l’on peut penser, le chômage n’est pas en baisse pire, elle est en forte augmentation. Selon Michel Sapin, le ministre du travail, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi accuse une forte augmentation. Le secours catholique est de cet avis et tire même la sonnette d’alarme, car selon le rapport annuel de cette association humanitaire « prés d’une personne sur six ne dispose d’aucunes ressource et 45 % ne vivent que d’aides sociales.

Pôle emploi veut durcir les règles

François Hollande l’affirme haut et fort, il pourra tenir sa promesse et croit en l’inflexion de la courbe du chômage d’ici la fin de l’année.  Pour se faire, le gouvernement met le paquet. Pôle emploi a récemment renforcé les contrôles, les règle sur l’absentéisme. Cette décision n’a pas fait des heureux, car tout le monde ce demande si cette règle ne facilitera pas les radiations. Pour beaucoup, cette règle n’a été faite que pour facilité la radiation et ainsi de réduire le nombre de demandeurs d’emploi, en somme une manœuvre pour juste faire baisser les chiffres du chômage et non d’apporter une solution concrète au problème.

Une liste pour les motifs « légitimes »

En cas d’absence à un rendez-vous ou convocations obligatoires, les demandeurs d’emploi doivent présenter une pièce justificative. Selon la direction de pôle emploi, l’objectif serait de mieux contrôler les absences, elle a même dressé une liste contenant les motifs “légitimes” et aussi une liste contenant les justificatifs à présenter en cas d’absence.  Il est important de garder à l’esprit qu’en cas d’absence, les demandeurs d’emploi doivent impérativement se justifier auprès de leurs conseillers sans quoi ils risquent de se faire radier et de voir leurs indemnités suspendues.

La  liste stipule clairement une douzaine de raisons et de justificatifs possibles. Ainsi,  par exemple la perte d’un proche devra être justifiée par un certificat de décès, en cas de panne de voiture ou d’ordinateur, le demandeur ne pourra pas le réparer lui-même, mais faire appel à un professionnel, car la facture de réparation servira de justificatif. Dans la liste, il figure aussi les motifs concernant les rendez-vous chez un médecin spécialiste, les grèves de transports, les intempéries ou encore les pannes internet,  sur chaque motif d’absence il est mentionné un justificatif à présenter.

Selon plusieurs témoignages, par cette liste, Pôle emploi veut juste mettre la pression sur les chômeurs. Les associations de chômeurs s’indignent du bien-fondé de cette liste, selon eux, les demandeurs sont assimilés à des mineurs de la petite école qui sont obligés de ce justifié en cas d’absence. La sanction en cas d’absence non justifiée est lourde : deux mois de radiation et sans indemnités de chômage.

Commentaires fermés sur Pôle emploi durcit les règles

Les commentaires sont fermés.