Réponses aux questions les plus courantes sur le ramonage de cheminée

Par le 14 Juil - Autres astuces Vie pratique

On parle souvent du ramonage de cheminée sans savoir ce qu’il en est réellement. En effet, cette opération consiste à éliminer la couche de goudrons et de suies qui bouche les conduits de la cheminée. Mais quel est l’intérêt de celle-ci ? Quand faut-il la réaliser ? Dans cet article, nous apportons des réponses aux questions les plus courantes sur ce procédé.

 

Quel est l’intérêt de faire ramoner sa cheminée ?

Le ramonage de cheminée est principalement effectué pour deux raisons. La première concerne la santé. En effet, il est réalisé afin que les habitants de la maison n’inhalent pas du monoxyde de carbone. L’entretien régulier de votre cheminée permet de limiter les risques d’intoxication à ce gaz.

La seconde répond au besoin de préserver la sécurité. À force de l’utiliser, de la suie et du goudron viennent tapisser le conduit de la cheminée. Ces dépôts se créeront également lorsque la cheminée est restée inactive trop longtemps. Pourtant, ils exposent la maison à des risques d’incendie, si ces dépôts ne sont pas éliminés régulièrement. Ils peuvent également affecter la longévité et l’efficacité de votre cheminée.

Quand faut-il procéder au ramonage de sa cheminée ?

Le ramonage de cheminée est régi par des dispositions légales et réglementaires. Aussi bien au niveau national, départemental que régional, il existe des réglementations qui l’encadrent. Pour des raisons de sécurités et des raisons sanitaires, celles-ci définissent la fréquence à laquelle le ramonage doit être entrepris. Ainsi, si vous disposez d’une cheminée chez vous, nous vous invitons donc à vous renseigner sur ses normes auprès de la mairie de votre ville.

De manière générale, le ramonage de cheminée doit être réalisé deux fois par an. La fréquence des travaux dépendra néanmoins de l’utilisation et du type de combustible utilisé. Elle peut également d’une localité à une autre.
Dans tous les cas, il est conseillé de faire appel à un ramoneur agréé pour l’exécution des travaux. Sachez que ce professionnel doit remettre à son client un certificat de ramonage à l’issue de son intervention.

Qui doit réaliser le ramonage de cheminée ?

Cette question nous amène à répondre à d’autres interrogations.

Est-ce le propriétaire ou le locataire se charge du ramonage de la cheminée ?

En principe, l’obligation de ramoner la cheminée incombe à son utilisateur. À ce titre, le propriétaire comme le locataire doit engager les travaux lorsqu’ils sont nécessaires.

Qu’en est-il alors de maisons inhabitées qui disposent d’une cheminée ?

Dans ce cas, on n’utilise pas cet équipement de chauffage. Malgré cela, c’est le propriétaire qui en assure l’entretien. Comme on n’en sert pas, la fréquence des travaux d’entretien sera réduite.

Devrait-on faire appel à un ramoneur professionnel ?

Le ramonage d’une cheminée se fait mécaniquement. Il implique l’utilisation d’outils et d’équipements spécifiques comme la « brosse-hérisson ». Celle-ci peut être métallique ou en nylon. La réalisation d’un ramonage chimique ne sera qu’un complément du ramonage mécanique. Le ramonage chimique implique l’utilisation d’un produit chimique, en l’occurrence « la bûche de ramonage ». Cette seconde opération pourra être réalisée par un particulier. Par ailleurs, il faut prendre les précautions nécessaires avant sa mise en œuvre.

Pour que le ramonage de votre cheminée se fasse dans les normes, il est conseillé de faire appel à cet artisan ramoneur en Haute Vienne. D’ailleurs, l’intervention de ce professionnel est en général exigée par les compagnies d’assurance.

Commentaires fermés sur Réponses aux questions les plus courantes sur le ramonage de cheminée

Les commentaires sont fermés.