Comment réduire l’impact des véhicules sur l’environnement ?

Par le 4 mar - Auto & Moto

Le secteur automobile a un impact important et environnemental sur l’humanité. C’est notamment le cas de l’abandon des véhicules dans les espaces privés et publics, il fait partie des principales causes de la pollution en France. Pour ce faire, les gouvernements qui se sont succédé ont mis en place des mesures drastiques afin de réduire la pollution des déchets automobiles.

Pollution automobile

Que faire des épaves de voitures délaissées pour limiter la pollution automobile ?

Les épaves de véhicules sont des déchets dangereux, toxiques et souvent mortels qui polluent l’environnement. Elles sont parmi les principaux éléments de la pollution automobile qui entrainent le réchauffement climatique. C’est pourquoi l’État a pris des mesures qui visent à dépolluer la France des épaves de voiture abandonnées pour limiter la pollution automobile. L’enlèvement est gratuit si le propriétaire fait appel à un épaviste professionnel pour récupérer la voiture.

Les mesures incitent les propriétaires de véhicules hors d’usage à se débarrasser de leur voiture rouillée. Les difficultés financières expliquent en partie l’abandon des véhicules par leurs propriétaires. Un véhicule hors d’usage, une vieille voiture, une moto en panne ou une camionnette en ruine doivent être envoyés dans un centre VHU agréé pour y être démoli.

Les propriétaires peuvent être sanctionnés par une amende de 1 500 euros s’ils derniers délaissent leur véhicule dans la nature. Ils peuvent encourir une peine d’emprisonnement de 2 ans de prison et d’une amende de 75 000 euros si la voiture crée une pollution automobile importante à l’environnement.

La réglementation sur le traitement des VHU

Plus d’un million de véhicules hors d’usage sont soumis à des traitements, des recyclages en France dans environ 2 000 centres VHU reconnus et une soixantaine de broyeurs agréés. Le nombre de nouveaux véhicules mis en vente chaque année atteint plus de deux millions et l’âge moyen des VHU tourne autour de dix-huit ans. Les Véhicules Hors d’Usage (VHU) sont des déchets très toxiques s’ils ne passent pas par la dépollution. C’est la raison pour laquelle la gestion de ces éléments revêt des intérêts environnementaux pour réduire la pollution automobile.

La gestion des épaves de voiture est règlementée selon la législation du 31 décembre 2009 qui s’appuie sur la directive européenne 2000/53/CE du 18 septembre 2000. C’est une disposition qui fixe également les objectifs de recyclage et de valorisation des épaves de véhicules. Le règlement a prévu que l’enlèvement d’épave et le transfert dans un centre de traitement sont gratuits.

Le secteur est réglementé en France par les articles R.543-153 et suivant du Code de l’environnement. Ce sont des lois qui imposent aux détenteurs des VHU de remettre obligatoirement leurs épaves à un centre agréé par la préfecture. Il s’agit de voitures particulières, de véhicules lourds et de tricycles.

La directive européenne vise à dépolluer les carcasses de véhicules qui dégradent l’environnement et qui menacent la santé des populations. Elle va aussi inciter l’utilisation des matériaux recyclés et la revente de pièces détachées d’occasion issue du recyclage. L’objectif est d’inciter les constructeurs à opter pour des véhicules capables d’être valorisés et de réduire la pollution.

Les démarches d’enlèvement d’épaves

Les démarches pour se débarrasser des épaves de véhicules se font sans frais pour le dernier détenteur. Mais l’épaviste peut prendre des frais notamment pour un véhicule situé dans un endroit difficilement accessible. C’est un professionnel de l’automobile qui vient sur simple appel pour récupérer les véhicules qui ne fonctionnent plus, abandonnés dans votre garage ou votre jardin. Il dépose les épaves auprès des casses auto, des entreprises de démolition reconnues ou dans des centres VHU pour la dépollution.Cette procédure vise à préserver l’environnement de ces déchets automobiles.

Commentaires fermés sur Comment réduire l’impact des véhicules sur l’environnement ?

Les commentaires sont fermés.