Comment traiter une carie ?

Par le 2 avr - Santé

La carie dentaire est une infection très fréquente qui touche aussi bien les dents définitives que les dents de lait. Selon diverses statistiques, on estime que 9 personnes sur 10 ont au moins une carie, malgré une nette amélioration de la santé bucco-dentaire durant les dernières décennies. Cette maladie infectieuse endommage progressivement la structure de la dent et peut avoir des conséquences sérieuses, si elle n’est pas bien traitée.

Carie dentaire
Vous trouverez ici toutes les informations sur les caries, leurs causes, leurs symptômes, leur traitement, ainsi que les moyens de prévention.

Qu’est-ce qu’une carie dentaire ?

La carie est une lésion qui correspond à une destruction des tissus dentaires provoquée par un excès d’acidité qui fragilise la dent et déminéralise l’émail. Un brossage régulier, l’utilisation de fluor, ainsi que de bonnes habitudes alimentaires sont des remparts contre les facteurs cariogènes.

Les bactéries naturellement présentes dans la flore de la bouche utilisent les sucres et les restes alimentaires pour se développer. Cela contribue à former la plaque dentaire bactérienne, une sorte d’enduit qui se dépose sur les dents. Elle se manifeste généralement par une couche colorée et se développe rapidement après avoir mangé.

Une carie dentaire progresse selon 4 stades, et peut conduire à des abcès ou à une prolifération microbienne dans l’organisme.

Le premier stade détruit l’extérieur de la dent, à savoir l’émail, sans provoquer de douleurs, une tache sombre peut alors faire son apparition.

L’évolution vers le stade 2 consiste en une agression de la dentine, qui est moins dure que l’émail, et qui permet à la maladie de s’étendre en profondeur. Ce niveau se manifeste par une cavité dans la dent, et une sensibilité au chaud, au froid, au sucré et aux aliments acides.

Le troisième stade de l’évolution de la carie se manifeste par de violentes douleurs, qu’on appelle communément rage de dent. La pulpe de la dent est alors attaquée par la progression de l’invasion bactérienne, ce qui provoque un déchaussement ou une cassure de la dent.

Le stade le plus compliqué de la progression bactérienne, qui est le stade 4, se manifeste par un abcès dentaire. Celui-ci est provoqué par la prolifération des bactéries vers les tissus environnants comme les ligaments, les os, ou les gencives. D’autres pathologies sévères peuvent être provoquées par la migration à travers le sang des microbes, du foyer infectieux vers d’autres organes. L’ensemble de l’organisme peut être touché, et notamment les sinus, les yeux, le cœur, les articulations…

Il est important de souligner que le processus de progression de la carie ne peut jamais s’arrêter de manière spontanée. Sans traitement, la guérison n’est pas possible, et les bactéries finissent par attaquer l’os alvéolaire.

Quels sont les symptômes d’une carie ?

Les signes symptomatiques dépendent du stade d’évolution de la carie, d’où l’importance d’une consultation régulière, pour détecter les caries avant qu’elles manifestent des symptômes.

Ainsi, une atteinte de l’émail provoque une coloration localisée, alors que la carie dans la dentine entraîne une sensibilité à certains aliments et une cavité dans la dent. Quand la maladie atteint la pulpe, la douleur devient violente, la cavité dans la dent s’approfondit et il peut y avoir un abcès ou une nécrose, voire une destruction complète de la dent.

Il est à noter que les caries affectent les molaires et les prémolaires davantage que les autres dents, à cause de leur localisation, qui les rend plus difficiles à nettoyer.

Quelles sont les causes d’une carie ?

Le principal responsable de la formation de cette maladie infectieuse est incontestablement le sucre. Les bactéries naturellement présentes dans la cavité buccale se nourrissent de sucres en les transformant en acides.

C’est cette sécrétion de substances acides qui entraîne la fragilisation de l’émail et conduit au processus infectieux à l’origine de la carie. La plaque dentaire se constitue par l’association des bactéries avec la salive et les résidus alimentaires. C’est la raison pour laquelle le brossage régulier est une action importante pour prévenir contre les caries.

Le développement d’une carie chez une personne peut être dû à plusieurs facteurs dont : l’état général de la personne, l’environnement de la dent, le régime alimentaire et l’hygiène bucco-dentaire.

Quels sont les traitements d’une carie ?

Les traitements de caries pratiqués en cabinet, par le dentiste, sont choisis en fonction de l’évolution du processus infectieux.

Pour une carie sans complication, le dentiste se contente d’un simple nettoyage de la cavité, suivi par un comblement au moyen d’un amalgame. Dans ce cas, le praticien anesthésie la dent, puis la creuse avec une fraise pour éliminer totalement la carie avant d’obturer le trou.

Dans des cas plus sévères, une dévitalisation, voire une extraction de la dent peuvent être nécessaires. Le dentiste doit alors soit restaurer la dent endommagée à l’aide d’une couronne, soit la remplacer par une prothèse en cas d’extraction. La dévitalisation consiste à nettoyer et à obturer les canaux dentaires, afin que les bactéries de la salive ne causent pas une infection en passant à l’extrémité de la racine.

Des antibiotiques et des antalgiques sont préconisés en cas de présence d’un abcès et de douleurs.

Comment prévenir l’apparition de caries ?

Les caries étant causées par la transformation de sucres en acides, et la formation de plaque dentaire, des règles de prévention simples peuvent être suivies.

Il est recommandé d’adopter une bonne hygiène bucco-dentaire, qui passe en priorité par un brossage régulier des dents, ainsi que la diminution de la consommation d’aliments sucrés. Par ailleurs, une consultation régulière au cabinet du dentiste est un moyen efficace pour dépister une carie avant son développement et la traiter à un stade précoce. Les boissons sucrées comme les jus de fruits ou les sodas sont des éléments à bannir au maximum, ainsi que les grignotages entre les repas.

La haute autorité pour la santé préconise un brossage de dents deux fois par jour, avec un dentifrice fluoré. Le taux de fluor nécessaire est indiqué en fonction de l’âge de l’individu, n’hésitez pas à demander le dosage à votre médecin. Le brossage doit être effectué pendant au moins trois minutes après le repas, et la brosse à dents doit être changée environ tous les deux mois.

Un détartrage régulier en cabinet permet également de diminuer le risque d’apparition de foyers d’infection provoqués par les caries.

Commentaires fermés sur Comment traiter une carie ?

Les commentaires sont fermés.