Demande de prêt : Comment optimiser l’efficacité de son dossier de financement ?

Par le 10 mar - Crédit

Puisqu’une demande de prêt constitue avant tout un engagement, elle doit être issue d’une décision réfléchie. En effet, les possibilités de remboursement varient d’une situation à une autre. Il arrive qu’on veuille financer un projet d’acquisition, des travaux ou encore une voiture. Et la plupart du temps, on opte pour un emprunt s’étalant sur une longue durée. Le calcul se base en principe sur le revenu de l’emprunteur. En règle générale, il ne doit pas surpasser le tiers du salaire mensuel d’un employé. C’est pourquoi les banques requièrent une liste de dossiers vis-à-vis de celui-ci. Obligatoires, ces données seront étudiées en vue d’accorder ou non le prêt. Chaque banque ayant sa propre politique de crédit, on doit faire jouer la concurrence en comparant. Et pour être sûr d’obtenir l’offre la plus adaptée, autant optimiser l’efficacité de son dossier.

Prêt bancaire

Un bon dossier de financement, c’est quoi ?

La situation de l’emprunteur sera analysée par la banque. Si celui-ci est en CDD ou reste fraîchement diplômé, il y a peu de chance d’obtenir une somme conséquente, à moins d’être un négociateur né. Pire encore, si l’on est au chômage ou qu’on fait l’objet d’un fichage à la Banque de France, les chances de souscrire à un prêt sont presque réduites à néant. Contrairement à cela, si l’on dispose d’un dossier bien fourni, cela peut intéresser l’entité financière. L’étude consiste principalement à revoir la capacité d’emprunt. Des ressources étant mises en œuvre dans cette analyse, il est ainsi normal de prévoir des frais de garantie ou de dossier dans son crédit immobilier. Notons que la mensualité tient toujours compte du « reste à vivre », qui compose toutes les charges tant quotidiennes qu’exceptionnelles. Un bon dossier de financement se constitue donc idéalement avec des fiches de salaires avec un CDI, un avis d’imposition sur le revenu, un relevé de compte ou bien une preuve démontrant l’apport personnel déjà réalisé.

Les astuces pour réduire ses intérêts bancaires

Le niveau de l’apport personnel valorise le montant de l’emprunt, notamment dans un prêt immobilier. Cela peut par exemple être une épargne personnelle suite à la revente de son bien voire son héritage. Si ce montant est élevé, le taux d’intérêt du prêt promet d’être très intéressant. En effet, quelle que soit la position réelle, on doit montrer à la banque qu’on sait gérer de l’argent. Et plus les intérêts seront minimes, plus il sera facile de rembourser. Toutefois, si l’on souhaite réduire au max ses mensualités, il est préférable de souscrire à un prêt personnel en ligne sur une période longue plutôt que courte. Et comme solution, on préconise d’en parler avec le banquier. Celui-ci pourra être d’une grande aide quant à la prise d’une décision meilleure. Outre le comparateur de crédit en ligne, un courtier peut également réaliser un bon montage financier global en vue de négocier le taux le plus bas. Celui-ci conseille alors son client tant sur le choix de l’assureur que celui de la formule la plus adaptée à son projet. C’est indispensable dans la mesure où l’on ne perd ni son temps ni son énergie.

La portée d’une garantie hypothécaire

Généralement, un prêt se rembourse chaque mois, à long ou à moyen terme selon les conditions prévues pour celui-ci. Mais en moyenne, l’on rembourse sa maison individuelle en 18 ans. Ainsi, la banque a toutes les raisons d’avoir recours à des garanties hypothécaires ou des cautions mutuelles. Ces garanties doivent être équivalentes ou supérieures à la valeur du crédit consommation sans justificatif. Et en cas d’incapacité de remboursement, elles peuvent être mises en vente afin de solder la valeur de l’emprunt effectué. La nature de ce risque peut par ailleurs influencer la décision du banquier. Le propriétaire d’un appart en plein centre-ville a, par exemple, plus de chances de voir son prêt accordé que celui d’une maison de campagne.

Commentaires fermés sur Demande de prêt : Comment optimiser l’efficacité de son dossier de financement ?

Les commentaires sont fermés.