Le chômage, un mal sans remède ?

Par le 2 Mai - Chômage

Savez-vous qu’il y a actuellement 9 millions de Français sans emploi. Un chiffre qui n’a jamais été atteint auparavant et le plus dramatique dans cette situation, c’est que le gouvernement actuel semble se concentrer d’avantage sur les chômeurs classés dans la catégorie A de Pôle Emploi. Or si on se base sur plusieurs études et analyses, cette catégorie ne regroupe pas tous les demandeurs d’emploi. La catégorie A ne représente que le tiers du nombre réel de demandeurs d’emploi.

Les différentes catégories de Pôle Emploi

La catégorie A représente, les demandeurs d’emploi qui sont tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi

La catégorie B et C représente, les demandeurs d’emploi qui sont tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, les demandeurs d’emploi qui ont exercé une activité réduite courte pour la catégorie B et une activité réduite longue pour la catégorie C (plus de 78 heures ou moins selon la catégorie au cours du mois en cours)

La catégorie D et E représente les demandeurs d’emploi qui ne sont pas tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ils peuvent être en emploi (bénéficiaires de contrats aidés) ou sans emploi (en période de stage, de formation, ou en arrêt maladie…)

L’avenir se trouve dans les métiers manuels

S’il y a bien une vérité qui dérange actuellement, c’est bien le fait que l’enseignement supérieur est de moins en moins bien perçue. C’est un cliché mais le premier argument qu’on nous disait sur l’université, c’est qu’il faut y aller pour espérer trouver du travail, avoir une vie bien meilleure. Si c’est vrai alors comment expliquer ou pourquoi de plus en plus de titulaires de diplômes universitaires préfèrent se tourner vers des métiers manuels ? Tout simplement parce qu’ils ont plus de chance d’y trouver du travail. C’est vrai qu’il est bien d’avoir des diplômes mais la dure réalité est que cela ne suffit toujours pas pour trouver du travail. Vous pouvez remarquer qu’il est de plus en plus commun de voir des jeunes troquant au CAP (Certificat d’Aptitude Professionnel) leurs BAC +3, +5 voir plus. Le CAP est un certificat qui donne une qualification d’ouvrier ou d’employé dans un métier bien déterminé.

Preuve en est que l’avenir se trouve dans les métiers manuels, on peut prendre exemple sur une petite ville du nom d’Houdan (78550). Il est possible que cette ville ne vous dise rien mais voila elle a la particularité de posséder le plus faible taux de chômage en France. C’est une ville qui compte 3.400 habitants et possède un taux de chômage de 5,2%. Ce succès, la ville le doit a une politique économique bien menée entre autre le fait d’avoir été attentif aux professions libérales et aux artisans, d’avoir crée beaucoup d’emploi publics.

Commentaires fermés sur Le chômage, un mal sans remède ?

Les commentaires sont fermés.