Les crédits accessibles aux jeunes, que savoir ?

Par le 16 oct - Crédit

En quittant le foyer parental, les jeunes vont devoir voler de leurs propres ailes. Une situation qui les confronte à différents besoins. En effet, l’argent est indispensable pour louer un studio, acquérir de biens mobiliers, payer un permis de conduire, sans parler des frais divers. Mille et une raison de contracter un prêt.

pret-pour-jeune

Le permis à 1 euro

Même l’obtention d’un permis de conduire est représentée sous forme d’emprunt. Il s’agit du prêt à 1 euro par jour. Une formule qui a vu le jour en 2005 où les jeunes remboursent à raison d’une trentaine d’euro par mois. Dans ce cadre, la banque avance l’argent qu’il faut, sans prélever aucuns frais de dossier, et c’est l’État qui prend les intérêts à sa charge. Pour un jeune qui ne dispose d’aucun revenu, il a été prévu par la loi qu’il peut coemprunter avec ses parents.

Des prêts octroyés sous conditions

Il existe d’autres solutions de prêts, mais elles sont payantes. Le crédit pour jeune le plus courant est celui destiné à financer les études supérieures pouvant atteindre jusqu’à 30.000 €. En principe, son remboursement n’a lieu qu’à la fin du cursus universitaire. L’emprunt est réalisable via ce site. Sinon, le prêt étudiant peut également financer l’achat d’un bien. On peut parler de mini-crédit dont le montant est généralement compris entre 1000 et 3000 €. Afin de venir en aide à la jeune clientèle, les banques allègent les taux d’intérêt en offrant les frais de dossier. En contrepartie, le crédit ne constitue ni droit pour le jeune emprunteur, ni une obligation pour l’organisme financier. Ce sont ainsi des prêts sous conditions.

Choisir la formule adéquate

Il revient à la banque de conclure le prêt ou pas. Pour cela, il procède à une analyse des garanties. Un jeune qui fait un job étudiant gagne suffisamment pour rembourser son microcrédit. S’il peut fournir une caution familiale, la banque va réclamer le remboursement à ses parents en cas de non-paiement. L’étudiant doit bien méditer sur le choix de la formule. Le budget emprunté doit correspondre à ses besoins. Il doit surtout veiller à mettre quelques économies de côté pour faire face aux imprévus comme une panne de voiture ou une chute inattendue de revenus.

Un prêt pour les majeurs…et les mineurs

Il est à savoir que le crédit n’est pas accordé à tout jeune souhaitant emprunter. La loi indique qu’une personne doit être majeure pour pouvoir accéder à un crédit, à l’exception du permis à un euro qui est ouvert aux jeunes dès leur 16ème anniversaire. Dans ce cadre, ce sont les parents qui souscrivent l’emprunt au nom de leur enfant mineur.

Commentaires fermés sur Les crédits accessibles aux jeunes, que savoir ?

Les commentaires sont fermés.