Pilule et cigarette, quels sont les risques ?

Par le 15 Fév - Santé

tabac pilule

Quels sont les dangers de l’association pilule/cigarette ? Comment limiter les risques au maximum ? A défaut de ne pouvoir arrêter de fumer, faut-il changer de contraception ? Si vous vous posez toutes ces questions, vous êtes sur la bonne voie.

Depuis plusieurs années, les médias ne cessent d’informer du danger de ce cocktail néfaste. Effectivement, certaines hormones présentes dans la pilule sont susceptibles d’accroître les effets nocifs du tabac, notamment sur les vaisseaux sanguins. Mais que faut-il savoir exactement ?

Les risques liés à l’association pilule/tabac

Il existe deux grandes catégories de pilules contraceptives : les pilules avec œstrogènes (œstro-progestatives) et les pilules sans œstrogènes (progestatives). Actuellement, les femmes consomment davantage les pilules avec œstrogènes alors qu’elles comportent plus de risques si elles sont associées au tabac.

En effet, lorsque vous associez pilule avec œstrogènes et tabac, votre corps en pâtit sérieusement. Les œstrogènes contenus dans cette méthode de contraception et les éléments présents dans le tabac ne font pas bon ménage. Alors que le tabac fragilise nettement vos vaisseaux sanguins et bouche progressivement vos artères, la pilule épaissit le sang.

Plusieurs conséquences graves peuvent alors survenir :

  • Le cholestérol se dépose dans les artères et peut entraver la circulation sanguine et accroître le risque d’infarctus du myocarde.

  • Des caillots de sang, également appelés des « thromboses », vont obstruer les vaisseaux sanguins ou être la cause d’un accident vasculaire cérébral (AVC).

Ces complications touchent principalement les femmes âgées de plus de 35 ans.

Les facteurs augmentant le risque cardiovasculaire

Il existe également certains facteurs qui peuvent faire de vous une fumeuse à risque cardiovasculaire élevé. Quels sont-ils ?

Les risquent augmentent fortement si :

  • vous fumez plus de 15 cigarettes par jour depuis plus de 15 ans ;

  • vous êtes déjà atteinte d’une autre maladie telle que l’obésité, un diabète de type 2 ou une hypertension artérielle ;

  • vous héritez de troubles de la coagulation sanguine ;

  • vous utilisez une pilule possédant plus de 35 microgrammes d’œstrogènes.

Quelle contraception choisir ?

Vous avez plus de 35 ans et votre consommation de cigarettes s’élève à plus de 15 par jour ? Alors, utilisez un moyen de contraception adapté à votre profil, et surtout, évitez une contraception à base d’œstrogènes. En plus de la pilule contraceptive, cette substance apparaît également dans l’anneau vaginal ou dans le patch. Mieux vaut les éviter aussi.

Mais pas de panique ! Il existe de nombreuses méthodes de contraception capables de répondre à vos attentes et de limiter les risques. Consultez votre médecin et discutez-en avec lui. Celui-ci vous prescrira davantage un dispositif intra-utérin (DIU) au cuivre, également connu sous le nom de « stérilet », un implant ou une pilule micro progestative. Vous pouvez également utiliser des préservatifs ou des diaphragmes.

Commentaires fermés sur Pilule et cigarette, quels sont les risques ?

Les commentaires sont fermés.