Pose d’implant dentaire, quel remboursement en 2020 ?

Par le 10 fév - Santé

Pour remplacer une ou des dents manquantes, l’implant dentaire est la meilleure technique qui donne des résultats durables et offre un confort proche de celui de la dent naturelle. Cependant, l’inconvénient de ce véritable bijou technologique est son prix. Si vous souhaitez vous faire poser un implant dentaire, mais vous vous posez des questions au sujet du coût de cette intervention ainsi que la prise en charge de la Sécurité sociale et des mutuelles ? Parcourez cet article pour découvrir les réponses à toutes ces questions.

Un implant dentaire est une tige en titane qui se fixe sur l’os de la mâchoire avec une visse. L’implant substitue la racine d’une dent naturelle sur lequel se greffe une couronne en céramique. Composé d’un matériau biocompatible, le titane s’adhère facilement aux tissus humains. Il existe deux types d’implants dentaires dont le plus courant est celui nommé « endostéal ». Il est implanté dans la mâchoire et peut maintenir une ou plusieurs dents. Cette pratique est exercée par un chirurgien-dentiste expert en implantologie. Les implants ont l’avantage de préserver votre capital osseux, d’être discrets et d’avoir la sensation d’une dentition « naturelle ». Il apporte plus de confort à la mastication et minimise la pression sur la gencive. Ils sont également très robustes, ce qui leur permet de tenir sur la durée.

Pose d'implant dentaire

Quel est le prix de l’implant dentaire ?

La pose d’implant dentaire ou de prothèse est un acte important qui peut se révéler coûteux. Chaque praticien est libre de fixer son propre tarif, ce qui donne une gamme de prix très variés, allant parfois du simple au triple. Toutefois, son prix varie en fonction d’un grand nombre de facteurs incluant les matériaux choisis, la technique utilisée, la notoriété et de l’expérience du praticien, le type d’implant et la procédure, combien de dents vous devez remplacer et lesquelles, combien d’implants doivent être posés pour supporter ces dents, ainsi que de la localisation du cabinet dentaire.

Cependant, il est aussi possible d’économiser sur le coût de la pose de la pose de vos implants en vous faisant soigner dans une clinique en dehors de l’Europe. C’est vers le Maghreb, notamment la Tunisie, que la plupart des patients se tournent pour la qualité des soins et des prix plus abordables à ceux qui sont proposés dans l’Union européenne. Ce pays a développé des cliniques modernes à la pointe de la technologie et s’est spécialisé dans le tourisme médical.

Quels sont les remboursements proposés ?

La pose d’implant n’en fait pas rembourser par la sécurité sociale. En effet, les implants dentaires sont considérés comme des actes hors nomenclature ou « HN », c’est-à-dire non-remboursable, car n’étant pas indispensable ou vital. Ce qui autorise les praticiens à appliquer des tarifs libres, qui peuvent ainsi varier considérablement d’un chirurgien-dentiste à un autre.

À l’inverse des implants dentaires, de nombreux soins dentaires comme les couronnes et bridges sont remboursés par la sécurité sociale depuis le début de janvier 2020.

Commentaires fermés sur Pose d’implant dentaire, quel remboursement en 2020 ?

Les commentaires sont fermés.