Quel fer à souder à l’étain choisir ?

Par le 17 Juin - Travaux

Un fer à souder à l’étain peut être très utile quand on bricole. Il est surtout indispensable lorsqu’il s’agit de réparer des circuits et d’autres composants électroniques. Ces éléments peuvent être de notre équipement informatique et de nos appareils électroménagers. En effet, il permet d’effectuer un soudage de haute précision de manière confortable, rapide et simple. Cependant, il faut savoir que cet appareil s’est décliné en plusieurs modèles au fil du temps. C’est la raison pour laquelle on retrouve actuellement une grande variété de fer à souder sur le marché. Pour trouver le modèle qui répond le plus à ses besoins, il est important de considérer quelques critères importants.

Fer à souder à l'étain

Fer à souder : comment ça fonctionne ?

Avant de choisir un quelconque modèle, il faut déjà comprendre le fonctionnement d’un fer à souder. C’est un outil utilisé pour souder principalement des composants électroniques avec de l’étain. Mais c’est aussi un appareil utile en plomberie et dans l’industrie. Selon le modèle, celui-ci peut être d’une alimentation électrique ou à gaz. La chaleur générée est ensuite dirigée vers sa pointe métallique pour provoquer la fusion de l’étain.

Les fers à souder électriques sont les modèles les plus courants du marché. Ils sont munis d’un câble d’alimentation qui se branche directement à une prise. Il suffit ensuite de mettre le bouton de l’appareil sur « On » pour qu’il s’active. Dans le cas des modèles à gaz, le câble d’alimentation est remplacé par un réservoir de butane ou de propane. Ces derniers s’utilisent tel un chalumeau, mais en version réduite.

La puissance : un critère de performance essentiel

La puissance du soudeur est sans doute le premier aspect à considérer lors d’un achat. Celle-ci détermine la performance de l’appareil en matière de soudure et de rapidité. Les meilleurs modèles offrent jusqu’à 60 W de puissance. Mais il existe aussi des modèles moins chers et disponibles à partir de 30 W. Et ceux-ci sont recommandés pour une utilisation occasionnelle.

En référence à la puissance, la vitesse de chauffage est un autre paramètre essentiel à considérer. Un modèle performant atteint presque instantanément la température indiquée. Cependant, si on opte pour une option moins chère, il faut patienter environ 30 secondes pour atteindre la température voulue. Et la vitesse de refroidissement va aussi de pair avec la vitesse de chauffage. Il existe des modèles dotés de systèmes de dissipation thermique. Cela permet de ranger directement le fer une fois après l’avoir utilisé.

Les fonctions de base à ne pas négliger

Les fonctions proposées par l’appareil sont aussi des points à ne pas négliger. Parmi les plus essentiels, il y a le réglage de la température. Un fer à température réglable permet de travailler sur une plus grande variété de soudures. Cette fonction lui confère une certaine polyvalence. Et cela lui permet alors de fondre différentes variétés d’étains. Ainsi que de souder différents types de composants électroniques.

En plus de la conception ergonomique qui est de plus en plus exigée, la portabilité de l’appareil est aussi un must actuellement. C’est pour cela qu’on retrouve des modèles sans fil sur le marché. Dotés de batteries rechargeables, ils offrent une grande liberté de mouvement. Mais en contrepartie de cela, ils ne sont pas capables d’atteindre une puissance de chauffage élevée.

Commentaires fermés sur Quel fer à souder à l’étain choisir ?

Les commentaires sont fermés.