Qu’est ce que la psychomotricité ?

Par le 18 Mai - Santé

Le domaine médical est un secteur vaste où il est parfois difficile de s’y retrouver. À qui s’adresser quand on a mal au dos, quel médecin contacté quand on l’impression que tout notre corps ne répond plus ? Il est nécessaire aujourd’hui d’avoir quelques connaissances sur des termes ou spécificités de la santé.

La psychomotricité est généralement associée à la petite enfance alors qu’il est possible d’y avoir recours à tout âge. Dans cet article, vous trouverez tout ce qu’il faut savoir sur ce domaine médical !

psychomotricité

Définition de la psychomotricité

La psychomotricité est une méthode thérapeutique destinée aux enfants, aux adolescents et aux adultes ayant des difficultés sur le plan moteur, comportemental, relationnel ou émotionnel. Elle étudie les interactions entre perception, sentiments, pensée, mouvement et comportement. Elle observe la façon dont ces interactions se manifestent sur le plan corporel et influencent le mouvement. Le corps en mouvement constitue donc la base du travail en psychomotricité. Au-delà du corps, la psychomotricité considère la personne dans sa globalité, c’est-à-dire qu’elle tient également compte de la vie psychique de celle-ci ainsi que de son environnement physique, social et culturel.

Pour en savoir plus sur la psychomotricité, cliquez ici.

Quelles sont les origines de la psychomotricité ?

Le terme « psychomotricité » vient du grec « psukhê » signifiant selon les auteurs âme, conscience, esprit ou souffle et du latin « mobilis » signifiant mobile, qui peut se mouvoir et être en mouvement.

À partir de 1850, de nombreux médecins découvrent un lien entre les manifestations motrices et les symptômes psychiques. Né alors le terme “psychomoteur” dans le jargon médical et sociétal. Néanmoins, la naissance de la psychomotricité apparaît avec Julian de Ajuriaguerra et Giselle Soubiran dans les années 1950. En effet ils créent le premier service de rééducation psychomotrice au sein de l’hôpital Henri Rousselle à Paris afin d’apprendre les bases théoriques à travers les termes et notions d’organisation psychomotrice, de troubles psychomoteurs et de thérapeutique psychomotrice.

C’est en 1961 que le premier enseignement spécialisé en psychomotricité voit le jour. Cet apprentissage est à destination des instituteurs, des professeurs de gymnastiques ainsi que les éducateurs souhaitant améliorer leurs connaissances et leurs compétences en psychomotricité. Au cours de  1962, l’enseignement passe d’un an à deux ans et ne s’adresse désormais qu’aux futurs rééducateurs. Par la suite, de nombreuses écoles ouvrent des spécialités dans ce domaine afin d’aider à une amélioration de la compréhension du corps humain.

La profession a été véritablement reconnue par la mise en place d’un diplôme d’Etat de psychorééducateur en 1974. En 1985, le nom « psychomotricien » remplace définitivement celui de « psychorééducateur ».

psychomotricite-adulte

Quel est le rôle du psychomotricien ?

Les psychomotriciens sont des professionnels diplômés de l’État, ils sont sous le statut d’auxiliaire de la médecine. Ainsi, on fait face à une profession réglementée et soumise à prescription médicale.  Comme de nombreuses professions médicales, leurs champs d’action sont régis par des décrets qui énumèrent les actes qui peuvent être réalisés par ce dernier.

A travers des médiations corporelles, le psychomotricien vise à une harmonie entre les sphères motrice, cognitive, relationnelle et émotionnelle. Les psychomotriciens ont un large éventail de patients puisqu’il est possible d’agir sur la psychomotricité d’un prématuré à une personne âgée en fin de vie. Tout comme leurs lieux de travail qui ne sont pas prédéfinis et peuvent évoluer : cabinet libéral, clinique, hôpital, institut médico-social.

Afin de proposer des soins complets, il est essentiel qu’il travaille en étroite relation pour prodiguer des soins adaptés à leurs patients.

Commentaires fermés sur Qu’est ce que la psychomotricité ?

Les commentaires sont fermés.