Rupture – Se consoler dans les bras d’un(e) autre ?

Par le 11 juil - Amour - Mariage, Autres astuces Vie pratique

love

Quand on aime vraiment quelqu’un, la fin de la relation amoureuse est toujours une épreuve terrible. Il s’agit généralement de grands moments de doute et de douleur durant lesquels on a désespérément besoin de réconfort. Quoi qu’on en dise, il n’existe pas de “façon ultime” de gérer une rupture. Cela dépend surtout du timing et de la tournure qu’ont pris les événements au moment de la séparation. Mais l’une des approches les plus fréquentes consiste à chercher la consolation dans les bras d’une autre personne.
Les relations émotionnelles et charnelles qui suivent immédiatement une rupture amoureuse permettent-elles réellement de surmonter sa peine ? Ou s’agit-il juste d’un cliché popularisé par Grey’s Anatomy et autres séries TV du genre ?

Une pratique commune

Une étude conduite par des chercheurs de l’Université du Missouri a permis de constater qu’un grand nombre de personnes ont des relations sexuelles dans les 4 semaines suivant la séparation. Les personnes ayant été trompées par leur partenaire étant les plus nombreuses selon la même étude. Des résultats qui confirment donc le fait que cette pratique est assez courante.

Le processus pour se remettre d’une rupture dure plus ou moins longtemps selon les cas. Il dépend également de votre état d’esprit sur la période. En règle générale, l’arrière-goût d’une séparation douloureuse se décline suivant deux principaux axes. D’un côté, il y a un besoin de revanche qui ne donne envie que d’une chose : “arracher les yeux à son ex”. De l’autre c’est le désespoir et la crainte de ne plus paraître attractif(ve) aux yeux de personne d’autre. On serait prêt à tout pour que son ex revienne mais l’impossibilité d’une réconciliation accentue la détresse. Une perte de confiance en soi qui fait naître un irrépressible besoin de se sentir désiré par quelqu’un. Il est très important d’identifier clairement ses sentiments si on veut vraiment se sortir de cette mauvaise passe.

Bénéfique, certes

couple hug gugging love

Une nouvelle relation peut avoir un impact bénéfique sur la psychologie, selon Marc Blanc, love coach de Expertex.fr. Sur le court terme, on pourra soit assouvir sa petite envie de vengeance ou retrouver ne serait-ce qu’une partie de la confiance en soi qu’on a perdu. Être dans les bras d’une personne qui nous désire juste après une rupture permet de relativiser sa perte sur l’instant. Un de perdu, et dix de retrouvés dit-on ! Et même si vous ne vous inscrivez pas dans une approche aussi cartésienne, ce sera toujours un bon point de départ pour progressivement lâcher prise. Et avec un peu de chance ce nouveau partenaire pourrait bien être l’âme sœur tant attendue.
Mais cela ne répond toujours pas à la question de son impact sur le processus de guérison qui suit une telle épreuve.

Le sexe, comme thérapie ?

Lorsque c’est consensuel, le sexe procure plaisir et satisfaction. Des sensations souhaitables après une rupture. La science a déjà démontré maintes fois les effets bénéfiques du sexe sur le stress et la sensation de bonheur. Mais il n’y a pas que les parties de jambes en l’air qui puissent apporter du plaisir. Partager un sport avec votre nouvelle idylle, faire la fête, des sorties entre amis, découvrir des bons restaurants…. Il existe tellement de sortes de plaisir. Et le chagrin quoique fort douloureux est une occasion de découvrir et de redécouvrir ce qui est agréable ; que cela soit sexuel ou non.
Mais ce serait donc une erreur que de considérer le sexe comme une façon de résoudre son problème.

Commentaires fermés sur Rupture – Se consoler dans les bras d’un(e) autre ?

Les commentaires sont fermés.